parution 13 octobre 2017  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Thriller

Forban

François Troukens pose la question de la radicalisation des prisonniers dans les institutions pénitentiaires en s’inspirant de son chemin de croix personnel. Une histoire mise en valeur par un sublime noir et blanc d’Alain Bardet.


Forban, bd chez Le Lombard de Troukens, Bardet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2017

L'histoire :

Frank a grandi dans la campagne belge, issu d’une famille plutôt aisée. Sa vie est chamboulée quand ces derniers abandonnent leurs travails pour se lancer dans la culture biodynamique. La famille emménage dans une roulotte et vit le plus simplement possible. Stigmatisé par ses camarades d’école du fait du choix de vie de ses parents, Franck trouve son échappatoire dans le chapardage. Ce jeune garçon intelligent et pragmatique réussit ses premiers petits coups. Puis il va se laisser griser jusqu’à monter son premier grand casse d’envergure : le contenu d’un transport de fond. Une fois le vol réussi, sans aucune confrontation ni goutte de sang versée, Franck vit la grande vie : location de voiture de sport, descente à Monaco, achat de montres de luxe. Malheureusement, il se fait arrêter sur dénonciation d’un de ses ex-complices et il est envoyé en prison. Confiné plusieurs jours à l’isolement, Franck est brisé physiquement et mentalement. Au lieu de l’aider à se réinsérer, l’institution pénitentiaire le brise et le déshumanise. Dans la cour, Franck partage le quotidien de personnes peu fréquentables issues de la pègre. Avec son compagnon de cellule, ils décident de s’évader et ce ne sera pas pour trouver un petit boulot tranquille. Quand la prison devient un tremplin au grand banditisme…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans cet album, l’ex-braqueur François Troukens propose une fiction tirée de son parcours personnel, sur le thème de la radicalisation des prisons. On parle ici du sens commun du terme « radicalisation » qui induit une maximalisation ou un durcissement d’un comportement – et non la connotation populaire de ces dernières années, relative à un comportement religieux extrémiste. Dans son pamphlet presque autobiographique, Troukens dépeint à l’encre rouge vif le milieu carcéral et le tremplin vers le grand banditisme qu’il offre au premier quidam à la recherche d’une vie meilleure. Il ne faut pas avoir fait St Cyr pour se douter que le regroupement de « Forbans » dans les prisons favorise le réseautage. Ce dernier est important dans l’entreprise, mais il est certainement très néfaste dans le milieu du grand banditisme, ou pire, du terrorisme. Doit-on changer le milieu carcéral ? Pouvons-nous croire à la réinsertion d’un individu après l’avoir brisé et déshumanisé ? Pas évident de répondre formellement à ces questions de société et surtout avec une solution qui permettrait de limiter le risque de récidive ou de radicalisation. Le récit de Troukens transpire le réalisme et les questions de fond ont le mérite d’être posées. Côté dessin, Alain Bardet réalise un album en noir et blanc de très belle facture. Le Chaux-de-Fonnier, à l’image d’un couteau suisse, sait tout faire. Il est aussi habile pour retranscrire la sensation de vitesse dans les cases d’action, que pour la multiplication des détails dans les cases statiques. Ou encore, il nous émerveille avec des planches complètes de décors très travaillés. Le dessin vient sublimer une histoire forte avec un message ô combien important. Une très belle réussite.

voir la fiche officielle ISBN 9782803671267