parution 31 octobre 2014  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Policier, Aventure - Action, Historique

Golden dogs T3

Le juge Aaron

De retour à Londres, Fanny tente de retrouver ses anciens compagnons et en particulier Lucrèce qui a été emprisonnée depuis leur séparation. Son enquête la mène inexorablement vers le Juge Aaron. Un pénultième épisode renouant avec l’action.


 Golden dogs T3 : Le juge Aaron (0), bd chez Le Lombard de Desberg, Griffo, Burgazzoli, Bautista
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2014

L'histoire :

Après avoir quitté Londres pour des péripéties françaises puis mexicaines, Fanny est de retour à Londres. Elle a cette fois encore le maigre espoir de retrouver ses anciens compagnons au fameux rendez-vous annuel qu’ils s’étaient fixés jadis. Et justement, c’est presque par hasard qu'elle se retrouve nez à nez avec Lario. Après la surprise, vient le temps des explications, attablés dans une taverne londonienne. Lario n’y va pas quatre chemins en accusant Orwood de tous les maux. Mais surtout, il décrit le triste sort subi par Lucrèce qui, juste après la séparation de la bande, a été arrêtée par les sbires du juge Aaron et emprisonnée. Il doute d’ailleurs fort que dans les conditions habituelles d’incarcération, elle ait pu survivre à six années d’un tel traitement. Il poursuit en expliquant également à Fanny que la ville a bien changé depuis qu’elle est partie : en 6 ans, Aaron s’est appliqué à faire le grand nettoyage en éliminant une à une toutes les « créatures de la nuit », voyous et autres marginaux. Quoi qu’il en soit, Fanny veut en savoir plus sur ce qu’il est advenu de Lucrèce. C’est pourquoi, elle trouve le moyen de se faire incarcérer à son tour pour une courte durée dans la prison où son amie a été conduite. Son enquête peut alors commencer…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après une seconde manche un brin pâlichonne, cette troisième partie redonne un peu de couleurs à la série, à la faveur d’un récit plus dense et du retour dans la partie de nos « quatre chiens dorés ». Le conducteur général de la série oscille toujours de manière trop hésitante entre action, épique et romanesque, sans jamais parvenir à les entrelacer subtilement. Mais il faut reconnaître que les nouveaux rebondissements organisés par le scénario offrent un peu plus d’intérêt au récit. Trahisons, magot dérobé, amours, fuites et séparations prolongées qui avaient tisonné le récit, avec plus ou moins de succès, s’éteignent progressivement (avec des explications un peu brouillonnes…) pour laisser se mettre en place une ultime confrontation. Et si l’on a toujours du mal à être véritablement séduit par le jeu relationnel mis en scène autour des 4 protagonistes principaux, la « guerre » ouverte par ce 3éme chapitre entre le juge Aaron et les Golden Dogs, semble être, quant à elle, un savoureux filon. Séquestration, veuvage organisé, alliance entre coquins, provocations mutuelles et plan à la Orwood particulièrement « couillu » devraient ainsi nous mener à un ultime opus particulièrement alléchant. Et dans lequel la célèbre Tour de Londres aura son rôle à jouer… En tout cas de quoi satisfaire ceux qui, appâtés par cet univers de voyous de l’époque victorienne, avaient eu peur de glisser vers des prolongements éthérés et mollassons. Toujours élégant, particulièrement fignolé, encore cadré aux petits oignons, se jouant des atmosphères avec maestria, le dessin proposé par Griffo prend son rythme de croisière au sein de la partie en offrant sa petite plus-value à l’ensemble.

voir la fiche officielle ISBN 9782803634286