parution 30 avril 2015  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Science - fiction

Hans T3

(intégrale)

Les aventures incroyables d’Hans continuent pour celui qui appartient désormais au Grand Conseil de la Ville. Ultime intégrale intéressante, pour une série SF qui a marqué son époque.


 Hans T3, bd chez Le Lombard de Duchateau, Kas
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2015

L'histoire :

La princesse d’Ultis : Mahonia, la fille d’Hans et d’Orchidée, est maintenant une jeune adolescente. Après s’être querellée avec ses parents, elle a fugué. Elle a utilisé le Translateur et se trouve désormais dans la ville-bibliothèque Babel, sur la planète Thara…
Le Péril en Arc-en-ciel : Des hordes d’Extérieurs viennent se réfugier dans la Ville. Alizée, l’une d’entre eux, leur explique qu’un brouillard arc-en-ciel mortel annoncé par la Pythie, a brûlé et contaminé toute vie sur son passage. Hans, accompagné de quelques guerriers, décide d’aller voir plus près ce qu’il se passe…
Le secret du temps : Orchidée et Mahonia reçoivent un message-vision. C’est Rhanis qui est blessé. Il leur raconte qu’Argor et ses Loups Noirs le traquent dans la Montagne Noire. Il leur demande de prévenir Hans pour qu’il vienne le sauver.
Le pays des Abysses : Hans comparaît devant le Grand Conseil et accepte le jugement suprême pour avoir contracté une alliance sans en avoir référé. Dans une salle, Orchidée et Mahonia assistent impuissantes à l’application de la sentence…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Depuis le tome 6 (présent dans l’Intégrale 2) et La planète aux sortilèges, c’est un autre polonais que Grzegorz Rosinski qui dessine Hans. Il s’agit de Kas, alors inconnu à l'époque. Il fait en effet ses premiers pas dans le franco-belge, avec la bénédiction de Rosinski, qui voit dans son compatriote son fils spirituel. « Il y avait une joyeuse fraternité entre nous » ne manque pas de rappeler Kas en parlant du père de Thorgal. Après s’être illustré dans son pays natal dans des revues comme Fantastyka, dans la réalisation d’affiches ou de couvertures d’ouvrages historiques, Kas saisit sa chance en compagnie de sa femme Graza, coloriste hors pair. Une décision qui va changer leur vie puisqu'en 1992, ils quittent Cracovie pour Bruxelles. Graza devint même par la suite la coloriste de Rosinski (sur le premier tome de la Complainte des Landes Perdues). Dans cette troisième intégrale, le futur dessinateur d’Halloween Blues prend son envol graphique en se démarquant du style Rosinski. Il injecte du sexy avec Mahonia et Aÿda, la rousse aux yeux violets, croque des tribus indigènes bizarres (les Arcorites) et développe un bestiaire étonnant (la meute de Nagaï composées d’homme-chiens et les fort-dragos, bestiole entre le taureau et le pangolin). Côté Scénario, André-Paul Duchâteau crée un cycle axé sur la cellule familiale et les enfants, avec Mahonia dans le rôle d’une adolescente qui s’émancipe peu à peu. Le scénariste de Ric Hochet reste sur les thématiques fortes : la lutte contre le totalitarisme et l’obscurantisme. Il multiplie les références littéraires (Le Meilleur des mondes d’Huxley, Alice au pays des merveilles de Carroll, Le Nom de la Rose d’Umberto Eco, Fog de Stephen King) ou au 7ème Art. Par exemple, le Translateur ressemble au Téléporteur de Star Trek ; la Sphère Noire est le cousin lointain de l’Étoile Noire de Star wars. Pour Duchâteau, Hans était une vraie récréation : « Cela me reposait de Ric Hochet. Dans Ric Hochet, si je faisais quelque chose d’illogique, j’étais gentiment rappelé à l’ordre par Tibet. Avec Hans, j’étais libre ». En parlant de ça, Ric Hochet vient d’avoir droit à un reboot. La même chose pour Hans ?

voir la fiche officielle ISBN 9782803633975