parution 27 septembre 2013  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Thriller

John Tiffany T1

Le secret du bonheur

Tueur à gages depuis dix ans, John voit sa vie changer du jour au lendemain lorsqu’il devient à son tour le gibier des tueurs du monde entier. Un nouveau polar original signé Stephen Desberg, un spécialiste du genre…


 John Tiffany T1 : Le secret du bonheur (0), bd chez Le Lombard de Desberg, Panosian
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2013

L'histoire :

John Tiffany est tueur à gages depuis une dizaine d’années et peut se targuer d’avoir gagné dans les soixante millions de dollars en exerçant son métier. Mais tout bascule le jour où il passe du statut de chasseur à celui de gibier. En effet, une prime de 800 000 dollars est proposée à qui réussira à l’éliminer. Tranquillement en train de manger dans un bar à Mexico city, John est justement accosté par un homme qui lui annonce qu’il compte bien empocher cette fameuse prime. L’homme avertit John qu’il passera à l’action dès qu’il sortira du bar et qu’il compte bien être sur son dos jusqu’à ce qu’il atteigne son but. L’homme sort du bar, tandis que John continue de manger tranquillement en pensant aux quatre personnes qui comptent vraiment dans sa vie. Ce sont les seuls qui savaient qu’il se trouvait à Mexico City. Il y a donc forcément un traître parmi eux ! Est-ce le pasteur Lovejoy, l’homme qui a aidé John à accepter sa vie de tueur vénal et de débauche ? Ou Wan Chao, son ami chinois spécialiste en informatique qui l’aide à trouver les têtes sur lesquelles il y a de grosses récompenses ? Peut-être est-ce Dorothy Parker, sa coéquipière raciste au look de Sarah Palin, qui l’aide sur le terrain ? Enfin, dernière possibilité, il se peut que la traîtresse soit Magdalena Prokoviev, une fille de joie cultivée que John considère comme la pute de sa vie. Une chose est sûre : Tiffany n’aura bientôt plus que trois personnes importantes dans sa vie…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Spécialiste bien rôdé du genre, le scénariste Stephen Desberg (Sienna, Sherman, All Watcher…) nous propose un nouveau polar mettant en scène un tueur à gages au physique à la James Bond. Dès le début, cet anti-héros se retrouve dans une position plus que délicate en étant à la fois poursuivi par des tueurs et trahi par un des siens. Un flashback nous permet alors de découvrir les événements qui l’ont amené à se retrouver dans cette situation. Original et drôle également, le récit nous fait alors découvrir la vie de John qui se résume à tuer et à enchaîner des relations sexuelles avec des prostitués. Une vie qu’il a réussi à accepter grâce au pasteur Lovejoy, un des éventuels traîtres. Car l’intérêt du récit repose aussi évidemment sur l'identité du traître. Les lecteurs observeront donc chaque parole ou comportement des amis de John, afin de démasquer le coupable. Ainsi, quand le pasteur dit avoir oublié que le héros était au Mexique, ne le dit-il pas justement parce qu’il est coupable ? Bref, ce récit riche en action et en mystère est très prenant. D’autant que le scénariste réussit à rendre le tueur attachant malgré (ou grâce à) ses nombreux défauts. On regrettera simplement la petite redite entre le début du récit, où John présente en voix off ses alliés et le flashback où on redécouvre certaines choses. Mis à part cela, le récit est une réussite. Les dessins ont été confiés à Dan Panosian, pour qui il s’agit de la première BD européenne, après avoir travaillé dans les comics américains (First Wave, X-men les origines…), les jeux vidéo (Duke Nukem) ou encore les films d’animation (Kung Fu Panda). Son trait « Western » est originale et colle plutôt bien à cette série mené tambours battants. Une nouvelle série punchy qui mérite d’être découverte…

voir la fiche officielle ISBN 9782803632039