La Ballade de Magdalena T1 : La stratégie du poisson flûte (0), bd chez Le Lombard de Dubois ©Le Lombard édition 2012

La Ballade de Magdalena T1

La stratégie du poisson flûte

Magdalena doit suivre son tyran d’oncle dans des aventures en mer pleines de dangers. Embarquez dans cette ballade haute en couleurs et totalement exotique…

L'histoire : En 1914, alors que la première guerre mondiale fait rage en Europe, un bateau est balayé par une grande tempête au large des mers de la Nouvelle Guinée. Ce bateau était destiné à l’acheminement de marchandise humaine pour entretenir la plantation des Bruckner dans l’île de Morobé. Seuls le capitaine allemand (l’ombrageux Lukian Bruckner), la nièce du capitaine (la solitaire Magdalena) et un indigène survivent à la terrible tempête. Recueillis par un bateau anglais, Lukian Bruckner y rencontre une Française, Léonie de Sars, qui recherche justement le même Lukian. Léonie cherche en effet son père, qui a jadis quitté Bordeaux pour une vie d’aventures, et Léonie sait qu’il commerce avec Lukian. Ce dernier, d’un caractère emporté, refuse pour l’instant de lui parler. Ils se rendent finalement sur l’île de Morobé, sur les terres de Bruckner. Mais là-bas la situation a bien changé. Les Anglais ont envahi l’île et Lukian Bruckner s’emporte violemment contre l’un des soldats. Arrêté, il propose un marché à Léonie. Si elle le libère, il lui dira tout ce qu’il sait sur son père…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Premier tome d’un diptyque marin, La ballade de Magdalena offre au lecteur une véritable bouffé d’air iodé. Ce récit simple mais sublime est une longue aventure en mer. D’océan en détroit, de mers en fleuves, le bateau de Lukian emmène le lecteur dans des contrées exotiques et rafraîchissantes. En sus du souffle d’aventure, on a même le droit à une scène d’abordage en plein contexte de guerre mondiale. Avec finesse et intelligence, Christophe Dubois prend la plume pour la première fois et étonne par sa maîtrise narrative. L’histoire est simple, mais elle imite parfaitement la vie. Les personnages sont ainsi très marqués, avec des différences qui donnent lieu à des scènes jubilatoires : le caractère ombrageux du capitaine se heurte régulièrement à la douceur de Léonie ou au calme méditatif de Magdalena. C’est aussi une parfaite retranscription du quotidien des hommes de la mer, au courage et au cœur bien accrochés. Cependant, la véritable vedette de cette bande dessinée est la mer. Porteuse de dangers et d’aventures, l’immensité marine aère l’esprit : rarement un album aura su peindre aussi bien la mer dans sa beauté et son danger. C’est d’ailleurs le principal attrait de l’œuvre : Dubois se surpasse en offrant de véritables tableaux en guise de planches (la peinture est très importante dans l’histoire, puisque Bruckner garde jalousement une toile du peintre Arnold Böcklin). Les cases sont immenses mais plongent le lecteur dans une totale immersion marine. Avec des plans saisissants et très dynamiques, Dubois imite à merveille les remous et les vibrations de la mer. La couleur reste toutefois l’élément le plus impressionnant de sa production : dans un style flamboyant et ultra réaliste, le dessinateur (ancien graphiste) peint dans des cases grandioses et sublimes. Le souffle épique distillé dans cette bande dessinée se rapproche des plus grandes œuvres littéraires d’aventure et ressemble étrangement au chef d’œuvre de François Bourgeon Les passagers du Vent (les personnages ont d’ailleurs d’étranges ressemblances avec Hoël, Isa et Mary). Un voyage unique et totalement dépaysant.

  • scénar dessin


15 septembre 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 14.99-5% = 14.24

sur


La Ballade de Magdalena T1 : La stratégie du poisson flûte (0), bd chez Le Lombard de Dubois ©Le Lombard édition 2012

07 septembre 2012

Le Lombard

voir la fiche officielle

9782803630981

ado / adulte

Esotérique

La Ballade de Magdalena série terminée en France
2 albums parus, 2 prévus
Nos chroniques dans cette série :