parution 01 mars 2006  éditeur Le Lombard  Public enfant / ado / adulte  Thème Humour, Historique

Léonard T36

Le génie se gondole

Le génie Léonard et son disciple crétin sont confrontés à un mystère de taille : pourquoi diantre la page 13 du grimoire est-elle arrachée ? Vous le saurez en lisant ce nouvel épisode, dans la lignée des 35 précédents...


 Léonard T36 : Le génie se gondole (0), bd chez Le Lombard de de Groot, Turk, Kael
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2006

L'histoire :

Le toujours génie Léonard réveille son disciple en beuglant dans un porte-voix : DISCIPLE DEBOUT ! Une bonne et une mauvaise nouvelle pour lui. La bonne : Léonard part à Venise. La mauvaise : Basile, le disciple esclave, vient avec lui. L’objet du voyage : le génie vient de s’apercevoir que la page 13 de son vieux grimoire est arrachée. Il espère donc pouvoir la recopier chez son collègue Giacomo Pastrani, qui habite justement dans la citée lacustre. Durant leur voyage, les deux compères se frottent alors à quelques outrances de la société italienne. Les parkings payants, les gondoles de policiers qui voguent à 100 à l’heure, le prix exorbitant des cafés sur la place St Marc… Une fois chez le savant ami, ce dernier consulte la page 13 et constate avec dépit que sur son ouvrage aussi, elle est arrachée. Tout ce petit monde se rend alors chez Bernardo Vaporetto, arrière petit-neveu de celui qui a écrit le grimoire. Mais chez lui aussi, la page 13 du grimoire est arrachée ! Ils se rendent donc chez Antonio Linguini, l’arrière-petit-fils de l’écrivain…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pas grand-chose de neuf chez Léonard dans ce 36e épisode, mis à part peut-être la première histoire de 11 planches illustrant un voyage à Venise et donnant le titre au recueil. Les auteurs ont semble t-il effectivement fait un voyage de ce genre, et ont donc eu l’idée d’en tirer une historiette bien peu inspirée. Nos héros y constatent à 4 reprises que la page 13 est arrachée avant d’en conclure que c’est normal : l’écrivain était superstitieux. A défaut d’avoir inventé le comique de superstition, le génie aurait-il inventé l’escroquerie scénaristique ? Heureusement, le reste de l’album est du même acabit que les précédents épisodes. A savoir, des sketches en une ou plusieurs planches, durant lesquelles le génie réveille son disciple en s’époumonant et invente tout un tas de choses ou concepts. Il trouve cette fois les idées de créer : la mandoline électrique, Internet, le positivisme psychologique, le stress, le harem, la bourse et le délit d’initié (une histoire de 8 planches), le sauvetage en mer (6 planches) et la tondeuse à gazon automatique (5 planches). Classique de chez classique.

voir la fiche officielle ISBN 9782803621477