parution 16 novembre 2012  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Les Mondes de Thorgal – cycle Louve, T2

La main coupée du dieu Tyr

Tout comme son double, Louve doit se mettre en quête de la main coupée du Dieu Tyr. Rendez-vous est pris sur les terres du terrible Fenrir. Une suite plaisante, joliment dessinée, s’imbriquant parfaitement dans la saga originelle.


Les Mondes de Thorgal – cycle Louve, T2 : La main coupée du dieu Tyr (0), bd chez Le Lombard de Yann, Surzhenko, Graza
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2012

L'histoire :

Après avoir du affronter, avec l’aide de Griz, Raïssa, une louve maléfique, Louve fille de Thorgal a du prendre la fuite en empruntant un étrange souterrain. Ainsi, elle se retrouve dans un royaume merveilleux, accueillie par des êtres pacifistes. Elle fait la rencontre du maître des lieux, le mage Azzalepstön. L’homme est doué d’incroyables pouvoirs et il montre à la jeune fille un pan de son avenir. Celui où elle fait courir la lame tranchante d’un couteau sur le cou de son père. Pour empêcher ce mauvais présage, Azzalepstön lui propose un marché : la libérer de sa part sauvage en l’enfermant dans une petite fiole en verre. Mais dés que Louve a le dos tourné, il libère son double sauvage et l’invite à rejoindre le Royaume du Chaos pour aller chercher la main coupée du Dieu Tyr. Une fois cette mission accomplie, la Louve sauvage sera libre à jamais. L’autre n’existera plus. Vêtue d’une peau animale, la petite gagne de sombres marécages. Affamée, elle parvient à rejoindre une sorte de monument en pierre. Elle y constate douloureusement qu’elle n’est pas la première à pénétrer ici avec cette mission. D’ailleurs, elle ne tarde pas à découvrir qu’elle n’est pas vraiment seule dans cet endroit inhospitalier. De son coté, l’autre Louve s’ennuie dans son palais des merveilles. Aussi, avec la complicité du jeune Hicham, imagine t-elle un stratagème pour quitter l’endroit et libérer de leur étui de verre les doubles prisonniers…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Une première rencontre (en demi teinte) avec ce spin-off de la cultissime saga viking, nous avait fait partager la fugue mouvementée de la cadette des enfants de Thorgal. A la confrontation avec une meute de loups aux mystérieux desseins (longue et peu intéressante…), avait suivi une invitation dans le royaume merveilleux d’un étrange mage aux projets tout aussi inquiétant. Cette suite précise les intentions du récit, en confiant à la petite Louve – et à son double sauvage – une aventure digne de son papa. Tout est là qui palpite en parfaite harmonie avec la série mère : légende et mythologie viking, pouvoirs surnaturels, manichéisme, part d’ombre de chacun et velléités aventureuses (avec bestioles monstrueuses, féeriques ou mécaniques, peaux de bête et flèches à décocher). En jeu pour notre petite : récupérer la dextre (la main droite) d’un Dieu, gardée par une gigantesque bête sauvage. Et par là-même, retrouver son double… pour éviter qu’il la fasse disparaître à jamais. L’ensemble est parfaitement ficelé et s’amuse de sympathiques clins d’œil aux opus de la série principale (Aaricia ou encore La gardienne des Clés et bien sûr Le Bateau-Sabre). Bref, juste ce qu’il faut de captivant. Mais on doit tout de même reconnaître qu’il manque encore un peu de « peps » pour créer de délicieuses surprises capables de faire couler l’adrénaline et de nous happer à volonté. Enfin, surtout, ce spin-off peine à acquérir son indépendance. Il égraine ainsi le fil du récit principal en parallèle des péripéties de Thorgal (tome 33). Principalement, d’ailleurs, sous l’égide de quelques intrigues entrevues ici avec le personnage d’Aaricia. Cette manière de faire offre toute sa cohérence à l’ensemble du projet (saga principale + Les Mondes). Il justifie aussi le choix d’avoir fait évoluer ce spin-off au même « niveau temporel » que l’actuel déroulement de la série-mère. Mais il empêche réellement le personnage de Louve de s’émanciper. Quid, par exemple, de l’élément principal de la personnalité de cette dernière – sa capacité à communiquer avec les animaux – quasiment pas exploitée ? Gageons qu’il en reste encore sous la pédale pour éviter que Louve serve uniquement de faire-valoir… ou à calmer notre impatience d’un futur épisode de Thorgal.

voir la fiche officielle ISBN 9782803631032