parution 12 juin 2015  éditeur Le Lombard  Public enfant / ado / adulte  Thème Humour, Sentimental

Modeste et Pompon

(intégrale)

Modeste, grand fan de la modernité, vit au gré de péripéties vécues au contact de ses amis, ses voisins, sa famille… (Re)découvrez le travail du talentueux Franquin pour le journal de Tintin


Modeste et Pompon, bd chez Le Lombard de Greg, Goscinny, Peyo, Franquin, Tibet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2015

L'histoire :

Modeste est un jeune homme dans la force de l’âge, qui profite de la vie et se délecte de l’air de modernité qui souffle sur son époque en compagnie de sa petite amie Pompon. Sa vie pourrait être monotone, s’il n’avait pas dans son entourage tout une galerie de personnages plus loufoques les uns que les autres. Il y a tout d’abord l’ami Félix, qui a chaque jour un nouveau produit à vendre, amenant une inévitable catastrophe. Ensuite, il y a les trois neveux de son ami vendeur qui sont de véritables petits diables capables de changer la maison de Modeste en succursale de l’enfer. Il y a également ses deux voisins très agaçants : Monsieur Dubruit et Monsieur Ducrin. Et comme si tout cela ne suffisait pas, Modeste doit également faire face à une taupe qui abîme son beau jardin. D'ailleurs, aujourd'hui, Modeste a décidé d’agir en mettant fin aux actes de ce détestable animal. Il place une fusée dans l’un des trous de taupe et observe tous les autres, prêt à attraper l’animal lorsqu'il tentera de fuir, effrayé par le bruit de l’explosion. Malheureusement, Modeste n’a pas fait attention à l’inclinaison de la fusée. Lors de la détonation, cette dernière finit sa course directement dans son arrière-train ! De quoi l’empêcher de s’asseoir pendant quelques temps…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

On associe toujours le génialissime André Franquin aux grandes heures du journal de Spirou avec des créations comme Zorglub, le marsupilami ou encore Gaston Lagaffe. On oublierait vite qu’il a également travaillé pour le grand concurrent de l’époque, Le journal de Tintin. En effet, après une dispute avec Charles Dupuis, Franquin menace de quitter Spirou et prend contact pour travailler à la concurrence. Finalement, l’auteur trop attaché au journal et à ses amis qui y travaillent, fera marche arrière et restera chez Spirou... mais s’étant engagé avec Tintin, il sera contraint de faire une série pour eux et donc de fournir encore davantage de travail qu’il n’en faisait déjà. Pour l’aider dans sa tâche, Franquin fera appel à des amis afin qu’ils lui envoient des scénarios. C’est principalement René Goscinny et Greg qui lui prêteront main-forte. Notez qu'au début de la série, Modeste ressemble fortement à Fantasio, tant dans son apparence vestimentaire que par sa faculté à inventer des objets loufoques qui ne fonctionnent pas. Il rappelle également Gaston, par certains côtés, mais rapidement son statut changera. Il deviendra un personnage plus sérieux, subissant les exubérances fantasques de son entourage. Franquin avouera plus tard qu’il n’a jamais réussi à être très imaginatif pour cette série, au cœur d’un journal dans lequel il ne se sentait pas à l’aise. Cela ne se ressent nullement dans les gags, que ce soit niveau scénaristique ou visuelle. À la lecture de cette intégrale précédée d’un dossier de 76 pages, on se rend compte à quel point l’auteur était un génie de la BD, comme on n'en fera sans doute plus avant quelques millénaires. Cette série n’a absolument pas vieilli. L'intégrale aujourd'hui publiée semble indispensable au sein de toute bédéthèque…

voir la fiche officielle ISBN 9782803635566