parution 07 mars 2014  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Guerre, Historique

Résistances T4

Le prix du sang et des larmes

Tandis que Sonia est déportée en Allemagne, Louis arrêté est libéré par les maquisards d’André, après des semaines de torture. Il apprend alors de terribles vérités… Suite et fin d’un récit romantique durant la résistance française.


 Résistances T4 : Le prix du sang et des larmes (0), bd chez Le Lombard de Derrien, Plumail, Goussale, de la Serna
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2014

L'histoire :

Juive et résistance, rédactrice de tracts de propagande anti-boches, Sonia est arrêtée en novembre 1942. En décembre, son compagnon Louis cherche déjà à la faire évader de la prison lyonnaise Montluc. Il paie un gardien pour que, de nuit, ce dernier lui laisse une enfilade de portes ouvertes. Hélas, le gardien traître monnaie également cette info auprès des allemands. Arrivé au terme de son périple intra-pénitencier, Louis trouve une cellule vide et un comité d’accueil. Il est tabassé et arrêté. Pendant ce temps, son rival André quitte Marseille pour rejoindre un bastion de la France libre à Alger. Mais ce résistant de la première heure n’a pas oublié non plus Sonia. En outre, les horreurs de la guerre telle qu’elle se pratique en Algérie commencent à lui peser. Il demande à retourner en France, pour œuvrer au sein des maquisards. Il y sera juste à temps pour intercepter le convoi qui déporte Louis, après des semaines de captivité et de torture. Libéré mais couvert de contusion, Louis abat froidement ses geôliers et s’enquiert aussitôt des nouvelles de Sonia. André lui annonce qu’elle a été déportée. C’est un choc pour Louis, qui ignore encore que l’arrestation de sa fiancée est due à André, qui s’est trahi un soir de beuverie. Obsédé par l’idée de retrouver et libérer Sonia, Louis rejoint Lyon en vélo. C’est en retournant bêtement chez lui qu’il découvrira un courrier dans sa boîte au lettre. A l’intérieur, Sonia lui annonce son départ forcé pour Berlin et sa grossesse…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pas de mystère sur l’issu tragique de ce triangle amoureux sur fond de résistance française à l’occupation allemande. Dès le flashforward en intro du premier tome, on sait que l’un des protagonistes meurt sous les balles de l’autre. Ce dernier opus fait la lumière sur l’engrenage exact de ce meurtre : qui a trahi Sonia ? Est-ce bien Louis qui tue André, comme les ellipses le laissaient supputer ? Que deviennent les survivants au lendemain de la guerre ? Dans ce 4ème opus, Jean-Christophe Derrien livre toutes les clés de sa tragédie romantique. Hélas, si celles-ci sont à peu près logiques, elles se révèlent aussi bien faciles et un poil ternes. A l’image de la vie réelle ? Car sur le plan de la reconstitution d’époque, on ne peut rien reprocher au scénariste. L’évocation des heures sombres de la résistance passe par moult aspects authentiques et peu glorieux : torture, marché noir, traîtrises, petits arrangements avec l’ennemi… Par-delà les relations tortueuses entre André, Luis et Sonia, Derrien rythme impeccablement les derniers mois de la guerre, dont le climax musclé culmine avec un guet-apens des maquisards dans les gorges de l’Eygues. La prestation du duo Claude Plumail au dessin et Scarlett Smulkowski aux couleurs, demeure quant à elle sérieuse, variée et régulière, dans un style semi-réaliste agréable et grand-public. Au final, la quadrilogie Résistances se situe dans une veine mémorielle très proche du fameux Il était une fois en France de Nury-Vallée, mais tout de même un cran en-dessous. Ici, le romantisme et les facilités scénaristiques atténuent la puissance psychologique de l’hexalogie précitée.

voir la fiche officielle ISBN 9782803632930