parution 01 juin 2010  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Humour, Science - fiction

Rik spoutnik magazine T1

Recueil n°627

Rik Spoutnik contre le général Krassblürk, les chasses de Lord Gun-Gun, les expériences du docteur Karabistouille, etc. Un album éclectique matérialisant le magazine BD du cancre Ducobu. De nature explosive, mais de fait récréative.


 Rik spoutnik magazine T1 : Recueil n°627 (0), bd chez Le Lombard de Zidrou, Godi
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2010

L'histoire :

Piège pour Rik Spoutnik. Rik Spoutnik – le célèbre justicier intersidéral – est tombé aux mains du général Krassblürk. Amené devant lui par deux affreuses limaces, Rik Spoutnik s’étonne : l’infâme militaire n’aurait-il pas dû périr lors de leur dernière aventure ? Qu’importe. Les faits sont là. L’ennemi a survécu et c’est désormais le « petit Rik » (comme il déteste qu’on l’appelle) qui risque d’y laisser sa peau. Autrefois, avant d’être passé sous réducteur, Rik fut grand, beau et fort ; aujourd’hui, sa taille est celle d’un jeune enfant. Et encore, le général Krassblürk entend le désintégrer… définitivement ! Ainsi, la revanche des 17 survivants de l’île de Ré atomisée serait assouvie. Rik Spoutnik disparu, rien n’empêcherait la destruction de la Terre (bis) – la vraie Terre ayant péri des suites d’une inondation de robinet (…). Joignant les actes à la parole, le militaire plonge Rik dans un désintégrateur. Vaporisés, les restes du héros sont passés par le vide-ordure, éjectés à l’extérieur du vaisseau dans l’immensité de l’espace intersidéral ! Est-ce la fin de Rik Spoutnik ? Vous le saurez au prochain épisode. Retrouvez pour le moment les aventures du python Ssstanissslasss, les consultations du docteur Karabistouille, les chasses de Lord Gun-Gun, et bien d’autres encore…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les lecteurs de L’élève Ducobu le connaissent déjà de nom : Rik Spoutnik est le magazine BD préféré du célèbre cancre. Ses auteurs, Zidrou et Godi, ont eu l’envie – et la possibilité – de le matérialiser en un album affublé du numéro fantasque 627, recueil de gags autour du personnage du justicier intersidéral Rik Spoutnik mais aussi du serpent Ssstanissslasss, du docteur Karabistouille, de Lord Gun-Gun, de l’araignée Agathe poils-aux-pattes, etc. Autant de héros papier nés de l’esprit facétieux des « renommés » (au sens double du terme) Dogi et Zdr, ou tout autre pseudo choisi (…). Si l’on s’amuse pas mal à la lecture des feuilletons sidéraux – et sidérants – de Rik Spoutnik, des faux courriers des lecteurs, des stripes d’Agathe, des jeux et autres idées, etc. un goût de trop peu affleure pourtant en bouche une fois l’album refermé. Comme une promesse non transformée. De nature récréative, ce Recueil 627 alterne de fait le bon et le moins. Nombre de gags tombent un peu à plat. Un peu comme si il eut fallu emplir ce « faux » magazine de tout ce qu’il faut pour faire « vrai », sans que chaque élément présente en lui-même un intérêt certain. La limite d’un magazine concocté par 2 seuls auteurs contre la valeur ajoutée d’une équipe ? Les idées n’ont pas manqué à Zidrou et Godi et l’idée même de matérialiser le titre était brillante. Cependant, la récréation se révèle plaisante sans être jouissive (comme on eut pu croire les premières planches parcourues). Un album éminemment sympathique au final, léger et distrayant l’été venu. Seulement, serait-on tenté de dire, car il y avait matière et occasion à un « vrai » délire ! Dommage.

voir la fiche officielle ISBN 9782803626557