parution 07 février 2014  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Thriller

Section infini T1

Perdu dans le temps

Alors qu'il doit faire des relevés suite à un micro-séisme, Edgar met le pied sur de nombreux événements surnaturels. Premier tome d’une série encore très mystérieuse sur les voyages temporels…


 Section infini T1 : Perdu dans le temps (0), bd chez Le Lombard de Queyssi, Tocchini
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2014

L'histoire :

EN 1907, une jeune femme piquée de phénomène surnaturels se défenestre de son immeuble parisien. Quelques heures plus tôt, son mari découvrait un mystérieux bosquet entièrement frigorifié, à proximité de la mine de fer qu'il exploite en Normandie. De nos jours, Edgar Cadès, titulaire d’un doctorat en physique, spécialisé en mécanique quantique et en géologie, demande à son ami Nico de l’accompagner sur les lieux d'un micro-séisme nocturne survenue au bois de Vincennes, afin d’y faire des relevés. Sur place, ils découvrent un bosquet complètement gelé, le reste alentours est tout à fait normal. Or la température ne descend jamais au-dessous des 10 degrés en cette période de l’année. Les interrogations d'Edgar et Nico sont stoppées net lorsqu’ils entendent du bruit derrière eux. En s’approchant d'un autre bosquet, ils découvrent un groupe mystérieux d’hommes complètement nus, recouverts de tatouages étranges. Repérés par le groupe, Edgar et son ami prennent la fuite, poursuivis de près par ces drôles d'individus. Puis soudain, une femme sniper tire sur un des tatoués, avant de se faire plaquer au sol par un autre. Edgar et Nico prennent la fuite en voiture sans demander leur reste. Plus tard, chez lui, Edgar cherche à comprendre ces événements. A partir du symbole « infini » qu’il a observé dans le cou de la femme sniper, il trouve un court article sur Internet parlant de la « Section Infini », une organisation qui a enquêté sur les phénomènes paranormaux au cours du XXème siècle, mais théoriquement dissoute depuis 2005. À peine a-t-il lu cette info que quelqu’un prend le contrôle de son ordinateur à distance et corrompt toutes ses données…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Prévu en quatre tomes, cette nouvelle série mélange adroitement surnaturel et voyage temporel. Dès le début, les mystères sont nombreux : qu'est-ce que la Section infini ? Que sont ces êtres nus et tatoués aux intentions belliqueuses ? Ou encore concernant les congélations localisées au bois de Vincennes et en Normandie au début du XXème siècle... Tout au long de ce premier album, le scénariste Laurent Queyssi ne lève que très légèrement le voile sur les différents enjeux. Cela se révèle certes frustrant, mais cela permet tout de même de distribuer rôles et épaisseurs aux protagonistes (Edgar le héros, Soria la hackeuse, Anna la chef…). Malgré son aspect énigmatique, ce premier tome se révèle assez dynamique et agréable. Qui plus est, la pirouette finale, qui amplifie le mystère, est convaincante et donne envie de découvrir la suite. Au dessin, Greg Tocchini, issu de la culture comics (The last days of american crime…) apporte un vrai plus dynamique à cet épisode pilote. Le trait infographique et stylé peut dérouter au début, en particulier concernant les personnages... mais après quelques pages, on est conquis. Encore très nébuleuse, cette série réussit néanmoins à nous appâter grâce à son cliffhanger et au talent de haute volée de Tocchini.

voir la fiche officielle ISBN 9782803632404