parution 01 mai 2004  éditeur Le Lombard  collection Polyptique
 Public ado / adulte  Thème Policier, Chronique sociale

Sept balles pour Oxford T2

La perle

Comment Oxford peut-il tenir sa promesse et se mettre à la retraite dès que les 7 balles de son revolver auront été utilisées, si ce fichu revolver vient à disparaître ? Une enquête peu palpitante malgré des personnages attachants.


 Sept balles pour Oxford T2 : La perle (0), bd chez Le Lombard de Montecarlo, Zentner, Quintanilha, Usagi
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2004

L'histoire :

Oxford, détective privé septuagénaire, refuse obstinément de se mettre en retraite. Sur son lit de mort, sa femme Ruth l’a pourtant obligé à lui faire une promesse : une fois le chargeur de son revolver vidé, il devra cesser son activité. Plus que sept balles avant la retraite. Si la fidélité conjugale n’a jamais été sa qualité première, Oxford est tout de même un homme d’honneur. Plutôt crever que de ne pas tenir parole. Maintenant que Ruth est décédée, il redoute tellement la perspective de l’inactivité, qu’il compte économiser l’usage de son arme au maximum ! Pour le moment, la question ne se pose plus : Oxford ne supporte plus de vivre dans l’appartement qu’il a partagé toute sa vie avec Ruth. En restaurant un entrepôt proposé par son beau-frère, il décide d’emménager dans un loft, libérant de la sorte l’appartement pour Anna, sa petite-fille. Seulement voilà : perturbé par les cartons qui s’amoncèlent et la vieille voisine qui laisse son sale clébard uriner chez lui, Oxford se fait piquer son précieux revolver…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La qualité première de cette série prévue en 7 tomes (7 balles = 7 tomes), c’est un héros atypique et attachant, et l'étude réaliste de la société américaine contemporaine. Oxford s’essouffle dans les escaliers, perd la mémoire, bougonne lorsque ses vieilles habitudes son perturbées et surtout, refuse de se voir vieillir. Il fait penser à Clint Eastwood, lorsque ce dernier se met en scène dans des rôles de flics qui n’admettent pas avoir l’âge de la retraite. Même ténacité, même mauvaise foi devant ses compétences effritées. Cette opiniâtreté extrême en est même pathologique : Oxford parle en continue dans sa tête, à son vieil ami Sunny G., grabataire et tétraplégique dans une maison de repos. Une schizophrénie bien utile aux auteurs, pour caler la mise en scène sur une voix-off permanente. L’aventure de ce second volet, totalement indépendante du premier, est par contre assez décevante. Pour ne rien dévoiler, disons juste qu’après avoir perdu son flingue, Oxford le retrouve avec une balle en moins. Le fond de l’enquête est maigre, ce qui n’empêche pas les auteurs de complexifier la mise en scène en en intercalant sans cesse les trames, comme pour donner un rythme… qui demeure absent. Par contre, le dessin de Marcello Quintanilha se peaufine, malgré quelques inconstances persistantes.

voir la fiche officielle ISBN 9782803619887