parution 01 mai 2007  éditeur Le Lombard  collection Polyptique
 Public ado / adulte  Thème Policier, Chronique sociale

Sept balles pour Oxford T5

Le grillon

Oxford, détective septuagénaire en proie à moult problématiques existentielles et familiales, avance dans son enquête. Antépénultième volet d'une série contemporaine atypique, entre polar et chronique sociale...


 Sept balles pour Oxford T5 : Le grillon (0), bd chez Le Lombard de Montecarlo, Zentner, Quintanilha, Usagi
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2007

L'histoire :

Avec une anxiété non dissimulée, Oxford passe devant le juge. Il s’agit de savoir si son révolver peut lui être rendu, après que l’arme ait blessé accidentellement son ami Tony Schiaffino. L’avocat du détective septuagénaire lui laisse envisager le pire : sa licence de détective privé risque de lui être retirée. Depuis quelques mois, Oxford ressent les affres de l’âge : il se lève 5 fois par nuit pour pisser 3 gouttes, il n’a plus beaucoup de contrats, il fatigue vite, tombe dans les pommes facilement… Peut-il toujours être détective ? La décision lui est néanmoins favorable, grâce notamment au fait qu’il est titulaire de la plus vieille licence de l’état ! Seule ombre au tableau : pour des raisons bureaucratiques et balistiques, une balle a été tirée en labo. Il n’y a donc plus que 4 balles dans le barillet. 4 balles avant de prendre sa retraite, selon les termes du contrat moral qu’il a passé avec feu sa femme, sur son lit de mort. En sortant du tribunal, il se rend chez son médecin. Il lui parle de ce crincrin qu’il entend dans sa tête, ce « grillon » qui chante parfois, quand il s’énerve. Des acouphènes, soi-disant. En rentrant dans son loft, il a une surprise de ses amis et de sa famille, qui lui ont préparé une petite sauterie pour fêter la décision de justice…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Assurément, cette série ne ressemble à aucune autre. Ni par son traitement graphique, ni par son rythme, ni dans les rebondissements imprévisibles auxquels sont confrontés les personnages. Notamment, ce 5e épisode se déroule sur un faux rythme, presque décousu, et paradoxalement il se révèle pourtant cohérent et riche en informations. Ici, Oxford récupère son arme (cf. tome 3), apprend à distance la résolution du meurtre de Richard Bronx (cf. tome 4) et passe le dernier tiers de l’album dans une discussion animée (mais ô combien salutaire et importante pour la suite) avec son fils. Entre deux, le trio d’auteurs latins (Argentin, Brésilien et Espagnol) s’amuse avec la métaphore du grillon, nouveau stigmate de l’âge. Au-delà des évènements, le sujet global est toujours aussi original et intéressant : il s’agit d’observer sous moult facettes les questions existentielles d’un vieillard pourvu d’un fichu caractère, qui refuse les affres de son âge. Le cadre quotidien « ordinaire » dans lequel le récit prend place apporte indéniablement une bouffée de fraîcheur. En ce sens, le dessin tout aussi réaliste de Marcello Quintanilha confère une proximité rare, sans sensationnalisme, sans autre artifice que son traitement particulier. Car le découpage n’hésite pas à remplir des cases d’une demi-page sur des aspects secondaires, souvent en plans resserrés, puis à condenser des vignettes pleines de dialogues sur la suivante. Ces choix délibérés et atypiques permettent de gérer les ambiances et la tension, de délicieuse manière. Plus que 4 balles dans l’arme Oxford, à vider lors des 2 épisodes restant…

voir la fiche officielle ISBN 9782803622610