parution 01 avril 2005  éditeur Le Lombard  collection Signé
 Public ado / adulte  Thème Policier

The girl from Ipanema

Un lieutenant de police enquête dans les milieux du cinéma et de la mafia sur le meurtre sordide d'une jeune femme. Un petit bijou graphique et scénaristique.


The girl from Ipanema, bd chez Le Lombard de H., Hermann
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2005

L'histoire :

Dorothy Knowles et Jennifer Shapiro, deux jeunes américaines de 21 et 18 ans aux formes avantageuses, rêvent de devenir actrices. C’est pour cela qu’elles ont accepté l’invitation de Scarpa, le patron de la mafia locale, à une soirée réunissant tout le gratin d’Hollywood. Accompagnées par un des larbins du parrain, Tony Maciello, elles se rendent chez Bodo Horvath, l’habilleur et couturier officiel des stars. A moitié défoncée, Dorothy fait la maligne avec l’arme à feu de Bodo. En voulant récupérer son flingue, Bodo fait une grosse bourde : le coup part et tue la jeune fille sur le coup. Complètement affolé - ces deux cailles étaient en fait destinées à l’usage privé de Scarpa - Bodo supplie Tony de l’aider à camoufler l’accident. Contre une grosse somme, ce dernier accepte de faire disparaître le corps, pendant que Bodo se met en planque pour se faire oublier. Quelques jours après, la police retrouve le corps démembré d’une femme. Le lieutenant Chavez se voit confier l’affaire. Pendant ce temps, Ed Jennings, un flic totalement pourri, est chargé par Scarpa lui-même de veiller à ce que l’affaire ne remonte pas jusqu’à lui…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce nouvel album clôt la trilogie américaine, entamée avec les excellents et néanmoins autonomes Lien de sang et Manhattan Beach 1957. S’ils continuent comme cela, ces deux auteurs finiront directement au panthéon du 9e art ! Cette 4e collaboration ressemble fort aux précédentes : même ambiance très sombre, mêmes crimes sordides, mêmes vies ratées et minables de flics. Yves H., le scénariste et fils de Hermann, est spécialiste de ce genre, inspiré directement des polars noirs américains, à la James Ellroy, auquel on pense évidemment en découvrant ses scénarios. Il décrit de manière on ne peut plus réaliste ce monde où bons et méchants font copain-copain pour leur intérêts personnels. Son scénario tient admirablement la route et ne souffre d’aucune zone d’ombre. Tout s’enchaîne à merveille et nous rapproche du dénouement, tristement réaliste lui aussi. Un seul détail pourra décevoir certains : sur certaines planches, cet épisode s’appuie sur un texte très important, voire parfois carrément surabondant. Même EP Jacobs n’aurait pas osé en faire autant dans ses Blake et Mortimer ! Si ça continue ainsi, son prochain tome sera peut-être un polar illustré… Quant à Hermann, le papa dessinateur, il traduit encore une fois magnifiquement le scénario de son fils en couleurs directes. Le seul fait de feuilleter l’album, sans même le lire, donne le ton : du clinquant mauvais goût des villas de riches à la baraque sordide où fut découpé Dorothy, il crée une atmosphère visuelle lourde et sans concession. Un nouveau chef d’œuvre, doublement Signé Hermann.

voir la fiche officielle ISBN 9782803620616