parution 01 novembre 2006  éditeur Le Lombard  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy, Historique

Thorgal T29

Le sacrifice

Une nouvelle fois mis à l’épreuve par Odin dans l’entremonde, Thorgal rejoint finalement le Northland, avant de passer le relais de l’aventure à son fils. Epilogue d’une série culte !


 Thorgal T29 : Le sacrifice (0), bd chez Le Lombard de Van Hamme, Rosinski
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Le Lombard édition 2006

L'histoire :

Aaricia et ses enfants ont réussi à échapper à leurs tortionnaires romains, emmenant avec eux Thorgal sévèrement affaibli par un poison fatal. Sous une pluie battante aux abords d’un château, ils cherchent refuge auprès d’un riche seigneur, mais ne trouvent une nouvelle fois que mépris et brutalité. Ils sont sur le point d’être massacrés par les soldats de cet homme cruel, lorsque le « petit » dieu Viggrid apparait sous les traits d’un ours en furie, mettant en fuite les agresseurs. Viggrid explique alors à Aaricia qu’Odin commence à en avoir assez des frasques de ce Thorgal venu d’un autre monde et qui échappe de fait aux lignes essentielles tracées pour diriger le destin des hommes. Une ultime épreuve lui est donc infligée, en échange de sa guérison immédiate. Viggrid sauve alors Thorgal, mais il n’a pas le temps de lui expliquer le but à atteindre, que le héros est déjà aspiré par un arc en ciel, emmenant malencontreusement Jolan avec lui. Père et fils se retrouvent alors dans les nuages, dans un monde parallèle. Ils y rencontrent trois gardiennes des clés identiques, qui les invitent à les suivre à travers 3 anneaux géants. Mais une seule gardienne est la bonne…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Si chaque nouveau Thorgal est un évènement, cet épisode restera comme le dernier signé par Jean Van Hamme. Avant de faire « l’album de trop », à l’instar de son héros, le scénariste s’apprête en effet à « déposer son arc et son épée pour regarder grandir ses enfants ». Que les lecteurs se rassurent : la saga continuera néanmoins à travers les aventures du fiston, Jolan, scénarisées par Yves Sente. Evidemment, l’épilogue de la série faisant moult références aux aventures passées (29 tomes, ça donne de la matière !), le néophyte n’y pipera pas grand-chose. Quant aux fans, ils auront le plaisir de retrouver l’un des fondamentaux : Thorgal croise pour la dernière fois la gardienne des clés. A travers des décors fantasmagoriques (nuages, glaces, entremonde rougeoyant, prairie sans fin pourvue de deux soleils…), le héros se débattra contre un arbre à la sève d’or, combattra des tourteaux géants ou devra trouver des énigmes... Au terme d’une aventure idéalement rythmée (l’efficacité est la marque de fabrique de Jean Van Hamme), Thorgal rejoindra enfin son Northland bien-aimé, brisant le cœur des fans. Ces derniers se consoleront peut-être par la transmission de flambeau à Jolan, sous la coupe d’un demi-dieu, le bien-nommé Manthor. Au dessin, Grzegorz Rosinski réitère la technique de dessin qu’il avait appliquée sur le diptyque La vengeance du Comte Skarbek (déjà avec Yves Sente au scénario). Sans rien perdre de sa lisibilité et de son dynamisme, l’épisode ainsi traité en « peintures directes » est superbe. Avec un intérêt renouvelé par ces récentes évolutions graphiques, Rosinski promet de continuer l’aventure aux côtés de son ami Yves Sente, dans un nouveau cycle qui restera « thorgalien »...

voir la fiche officielle ISBN 9782803621989