parution 18 janvier 2017  éditeur Les arènes  Public ado / adulte  Thème Historique

Fouché T1

Révolutionnaire

En 1791, Fouché s’engage en politique et devient un rigoriste de la Révolution. Chef de la garde nationale en pleine guerre civile, il aura la tête de Robespierre. Une biographie sérieuse sur un puissant personnage de l’Histoire de France…


 Fouché T1 : Révolutionnaire (0), bd chez Les arènes de Juncker, Mallet, Croix
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Les arènes édition 2017

L'histoire :

En août 1791, Joseph Fouché est professeur de physique et principal du collège de l’Oratoire de Nantes, lorsqu’il décide de se présenter à la députation. Il a embrassé les idées de la révolution, mis en pratique leur modernisme au sein de son établissement, et veut désormais participer à l’écriture d’une page d’Histoire. Il est élu et se retrouve donc au sein de la bouillonnante Convention, parmi les modérés « girondins ». Mais à l’heure de se prononcer pour ou contre la décapitation de Louis XVI, contre toute attente, il se prononce en faveur de la mort du citoyen Capet, en décembre 1792. Ce faisant, il rallie les idées des « montagnards » Danton, Marat et Robespierre. Ce choix inattendu le place quelques temps dans une position inconfortable, de traître à son parti. Le temps que cette turbulence parisienne se calme, il propose ses services à la tête de la Garde révolutionnaire de Nantes, où la guerre civile fait rage. Ses idées révolutionnaires y sont plus vives et jusqu’au-boutistes que jamais. A Nantes, il doit organiser la lutte contre les chouans, contre les riches et leurs biens privés, il pratique un anticléricalisme virulent. Il s’y bâtit une féroce réputation de rigoriste ultime, qui le mène jusque Nevers, puis à Lyon, où il applique les décrets de la Convention avec fermeté. On estime entre 1600 et 2000 le nombre de civils exécutés sur ordre de Fouché à Lyon entre novembre 1793 et avril 1794…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Bien que révolutionnaire, tortionnaire et exécuteur de masse, Joseph Fouché est l’un des artisans de notre République Française. C’est à cette démonstration que s’emploie ce premier tome d’une biographie documentée sur ce personnage aussi fascinant que détestable de l’Histoire de France. Au risque d’anticiper sur les prochains volumes, rappelons qu’il sera par la suite Ministre de la Police de Napoléon, après avoir œuvré pour l’avènement de l’Empire. Mais nous n’en sommes pas là. Dans ce premier volume, le scénariste Nicolas Juncker s’intéresse aux années de terreur 1791-1794. Soit du moment où Fouché simple professeur de physique s’investit en politique, jusqu’au 9 thermidor (27 juillet), en passant par le vote de la mort du roi, le « mitrailleur » de Lyon, la mort de sa petite fille et le climax face à Robespierre. Juncker dépeint un Fouché imprévisible, froid, athée, qui fait évoluer sa personnalité jusqu’à devenir impartial, cynique, autoritaire, foncièrement aliéné à son idée de la Révolution. Chronologique, la narration trouve le juste biais entre le didactisme des informations, la définition psychologique du personnage, et le souffle épique inhérent à la période : on s’instruit en se divertissant. Le dessinateur Patrick Mallet réitère quant à lui sa griffe artistique personnelle avec minutie, au sein d’un décorum lui aussi plutôt documenté et d’un découpage de cases moderne et rythmé. Citoyens bédéphiles et amateurs d’Histoire, cet excellent premier opus mérite votre suffrage !

voir la fiche officielle ISBN 9782352045915