parution 01 janvier 2008  éditeur Les Humanoïdes Associés  Public ado / adulte  Thème Historique, Policier

La porte d'Ishtar T1

La nuit des masques

Dans la cité antique de Babylone, une apprentie scribe enquête sur le meurtre d'un marchand. Un polar historique (hors Dédale) pédagogique, à une époque originale brillamment restituée...


La porte d'Ishtar T1 : La nuit des masques (0), bd chez Les Humanoïdes Associés de Paris, Dupuis, Jacquemoire, Matterne
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Les Humanoïdes Associés édition 2008

L'histoire :

En 810 avant Jésus-Christ, la cité mésopotamienne de Babylone est la capitale du monde antique. De nuit, trois individus masqués escaladent la haute muraille menant à la demeure d’un riche marchand. Sans bruit, ils pénètrent à l’intérieur et étranglent Ninsibur, le fils de la maison. Leur forfait accompli, ils repartent toujours en silence, et l’un d’eux demande aussitôt à être payé. Sur ce, le « chef » le poignarde, mais laisse échapper le troisième. Le lendemain, le navire de la reine Sémiramis, veuve du roi Shamsi-Adad, accoste sur les rivages de l’Euphrate, à Sippar, la cité du savoir. Lors de sa visite, la reine acclamée fait connaissance avec une nouvelle promotion de scribes. Elle est notamment étonnée de voir parmi ces derniers une jeune fille, Taliya, dotée d’une sacrée maturité. Séduite, la reine la prend à son service en tant que « scribe de la justice royale ». Dès le lendemain, Taliya est tenue informée des affaires en cours, dont le meurtre mystérieux du fils de l’homme le plus riche de Babylone, étranglé durant la nuit a priori par des cambrioleurs…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Initialement prévue pour être éditée au sein de la défunte collection Dédales, cette Porte d’Ishtar trouve dans la grande taille « ordinaire » des Humanos un format à la dimension de son contenu. Il est en effet peu courant (voire inédit) de suivre une triple enquête policière au sein d’une époque babylonienne minutieusement reconstituée. Le scénariste (et romancier) Alain Paris s’est fait le spécialiste des civilisations délaissées (Galata, Antarcidès) et on est ravis aujourd’hui de pouvoir constater de nouveau le résultat de ses recherches au sein de ce titre rescapé. Le scénariste réussit la gageure de marier un complot politico-policier à un contexte historique didactique. Si sa société babylonienne antique semble fidèle, en l’état de nos connaissances, à l’originale, c’est aussi grâce au trait réaliste de Simon Dupuis. Le dessinateur livre un gros boulot pour restituer en détail la plupart des composantes de cette société méconnue : décors, costumes, foules, mœurs, administration… Le dessinateur pousse même le vice jusqu’à numéroter ses planches en babylonien ! Un seul bémol global : la psychologie des personnages moyennement crédible… Dans leurs dialogues ou leurs expressions faciales, ces derniers ont en effet tendance à « sur-jouer » leur partition, comme s’agissant d’acteurs qui cabotinent. Une mise en bouche consistante et intéressante, qu’il reste à conclure dans un second tome…

voir la fiche officielle ISBN 9782731616965