parution 18 avril 2012  éditeur Les Humanoïdes Associés  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Le prince de l'orage T1

Le coeur de la tempête

Après sept ans de tranquillité, Laïth goûte à peine à sa nouvelle paternité, qu’il retrouve sur son chemin ses pires ennemis. En jeu, cette formidable source d’énergie qui le traverse. Le retour sans surprise d’un sympathique héros.


Le prince de l'orage T1 : Le coeur de la tempête (0), bd chez Les Humanoïdes Associés de Bichebois, Zeloni, Protobunker, Poli
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Les Humanoïdes Associés édition 2012

L'histoire :

Sept ans se sont écoulés sur Nämo, depuis que Laïth a retrouvé les traces de son passé. Une découverte douloureuse, endeuillée par la perte de proches et lui révélant partiellement les raisons du pouvoir qui est sien depuis l’enfance… Ainsi Laïth coule d’heureux jours auprès de sa Nima : ils attendent d’ailleurs, dans les prochains jours, un heureux événement. Pour la naissance de ce premier enfant, la présence de leur ami Dalün est un indéniable atout. Le médecin doit en effet être particulièrement attentif à la grossesse de Nima qui est désormais, tout comme Laïth, prise de spasmes dévastateurs lors des épisodes orageux. Les potions de Dälun évitent ainsi aux futurs parents le pire. Tout au moins tant que Laïth n’aura pas compris comment maîtriser cette puissante source d’énergie. Le printemps est radieux. Et c’est sous son patronage que la petite Ianï décide de pointer le bout de son nez. Tout semble sourire à la petite communauté. Pourtant non loin de là, une vieille connaissance est en marche. Toujours animé par l’idée de faire revenir son fils à la vie, Fihnras est en effet bien décidé à tout mettre en œuvre pour retrouver Laïth et son précieux pouvoir. Et tant pis s’il ne peut compter sur le roi Sambu, le vil Alghärd pourrait bien être de la partie…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avec les 3 opus de L’enfant de l’orage nous découvrions au cœur d’un univers mêlant avec habilité aventures fantastiques, heroic-fantasy et poésie, le petit Laïth, ses mystérieux pouvoirs et une grosse batterie de vilains, prêts à tout pour s’en emparer. En dévoilant partiellement le mystère de ses origines (et les pouvoirs attachés), en éloignant ses ennemis, la conclusion du premier cycle offrait alors à notre jeune héros un repos bien mérité. C’était bien mal connaitre Manuel Bichebois. Le voici en effet qui sort de sa retraite Laïth et ses compagnons. Sept ans passés à couler des jours heureux avec Nima sur Nämo auront suffi. Et peu importe la naissance heureuse d’une fillette pour notre gaillard accompli : la lutte reprend, les méchants sont aux portes, les coups bas à nouveau permis et l’orage plus effrayant ou nocif que jamais. Retour donc tapageur de Fihnras (et de son inaliénable obsession visant à ressusciter son rejeton…) ; retour assoiffé d’Alghärd ou du maudit Tuhitep pour un nouveau combat aux enjeux proches du précédent : s’emparer et maîtriser l’incroyable don de Laïth. A moins qu’il y ait une autre possibilité… Sans surprise et particulièrement dédié à l’action, ce premier chapitre du nouveau cycle joue les piqûres de rappel avant tout. On retrouve ainsi la quasi-totalité des protagonistes précédents pour une trame scénaristique voisine. Seuls 1 ou 2 éléments habilement introduits ouvrent le récit vers de probables nouveaux (classiques ?) horizons. Notons qu’une (re)lecture du premier cycle n’est pas obligatoire (il est largement résumé en introduction) mais conseillée. Au dessin Didier Poli cède sa place Giulio Zeloni (hormis pour la couverture), qui réussit le pari de la continuité sans encore atteindre la qualité émotionnelle transmise par son prédécesseur, en particulier sur le dernier tome de la première épopée. A suivre cependant...

voir la fiche officielle ISBN 9782731622843