parution 26 août 2009  éditeur Les Humanoïdes Associés  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Les epées de verre T1

Yama

Grace à une épée tombée du ciel, qui transforme tout en verre sauf elle, une fillette découvre qu’elle est élue pour renverser un tyran. Mise en place d’une quête initiatique standard, sur un visuel somptueux !


Les epées de verre T1 : Yama (0), bd chez Les Humanoïdes Associés de Corgiat, Zuccheri
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Les Humanoïdes Associés édition 2009

L'histoire :

D’un soleil en voie d’extinction, 4 boules de feu fusent soudain à travers le cosmos. Toutes 4 viennent se ficher en 4 endroits d’une paisible planète. L’une d’elle tombe à proximité du village où habite la petite Yama et ses parents, Achard et Arc-en-ciel. Chef du village, Achard se rend avec tout un attroupement de villageois à l’endroit de l’impact. Il y découvre que l’objet céleste est en fait une magnifique épée, solidement plantée dans leur « roche sacrée », dès lors tout en verre. Au moment où les discussions vont bon train sur le sens à accorder à cette manifestation divine (est-ce le signal de la révolte ?), le tyran local Orland débarque avec une troupe de guerriers, dans de splendides armures, sur de hautes et fières montures. Or, lorsqu’un de ses soldats touche l’épée pour s’en emparer, il est aussitôt transformé en verre ! Courroucé par cet imprévu, Orland exige son impôt : des vivres, ainsi que la femme d’Achard ! Celui-ci s’oppose évidemment à ce qu’Arc-en-ciel soit ainsi enlevée à sa famille, mais par crainte de représailles fatales, les villageois se liguent tous contre lui. Mue par la colère et la naïveté de sa jeunesse, Yama tente alors de s’emparer de l’épée pour tuer Orland… Si elle ne parvient pas à la bouger d’un iota, étrangement, la fillette ne se transforme pas non plus en verre. Serait-elle une élue ? Le soir même, tandis qu’Arc-en-ciel est livrée à Orland, Yama s’enfuie et promet à l’épée sacrée de revenir la chercher plus tard pour se venger…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La « rentrée littéraire » 2009 signe apparemment le grand retour des Humano dans le paysage bédéphile franco-belge. Pour (première) preuve, ce premier tome des Épées de verre, particulièrement convaincant. Le contexte s’apparente à une sorte de « médiéval-fantasy », entre le Myrkos de Kraehn/Miguel et le biotope façon Lanfeust. Le bestiaire riche et original rappellera également aux fans de Léo ses créatures des mondes d’Aldebarran. Certes, le synopsis de la scénariste Sylviane Corgiat est relativement convenu dans le genre de la fantasy. Il y a une peuplade d’opprimés par un tyran à renverser, et un guerrier, ancien général déchu devenu ermite, qui va servir de mentor à une fillette élue pour ce faire… Bref, l’archétype de la quête initiatique HF, à cela prêt qu’elle est servie par un dessin somptueux, signé Laura Zuccheri ! 54 planches hyper réalistes, dessinées et colorisées de la plus limpide et détaillée des manières, mises en scène avec brio et dynamisme, impeccablement rythmées. Rien n’est négligé, ni les expressions et proportions des personnages, justes et touchants, ni les décors grandioses, qu’il s’agisse de nature bucolique ou d’urbanisme foisonnant. Dans le genre « grosse baffe d’entrée de jeu », vaguement inspiré par Myasaki, on ne pouvait pas mieux faire ! Car il s’agit bel et bien du premier ouvrage de l’artiste italienne, qui fait très fort en débarquant dans le catalogue des Humano. Même si la trame est légèrement convenue, rien que pour le visuel éblouissant, il y a fort à parier que cette nouvelle série s’impose comme un best-seller de la rentrée…

voir la fiche officielle ISBN 9782731618785