parution 12 janvier 2011  éditeur Les Humanoïdes Associés  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action

Maximum et Minimum

Le général Belzébuth

Sous Little Tokyo, deux anciens catcheurs, Maximum et Minimum, mettent à jour un terrible complot visant à détruire le monde. Des aventures drôles et décalées, dans le style Lucha Libre !


Maximum et Minimum : Le général Belzébuth (0), bd chez Les Humanoïdes Associés de Frissen, Walder
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Les Humanoïdes Associés édition 2011

L'histoire :

Vivant à Little Tokyo, un quartier de Los Angeles, Maximum et Minimum, autrefois luchadores de talents, sont désormais plongeurs dans un restaurant. Les deux hommes détestent leurs conditions mais trouvent du réconfort auprès de la douce Kaoru, une des serveuses. Celle-ci est triste car ces derniers temps, de nombreux enfants sont enlevés. Elle évoque même la possibilité de retourner au Japon. Or, un jour, les deux plongeurs l'aperçoivent qui prend un taxi. Ils la poursuivent mais perdent de vue le véhicule au coin d'une voie sans issue. En cherchant un quelconque passage, Maximum et Minimum trouvent une entrée souterraine. Elle les mène dans une cité souterraine régie par des japonais ! Les deux anciens catcheurs assomment des hommes armés et leur subtilisent leurs vêtements. En s'infiltrant, ils constatent que des enfants sont enfermés dans de drôles de petits robots. Mais leur infiltration n'est pas très discrète : ils sont surpris par d'autres soldats...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Décidément, l'univers de la Lucha Libre s'étend de plus en plus sous la houlette de Jerry Frissen. On croyait que le scénariste belge en avait terminé avec les aventures de ces catcheurs masqués, mais il n'en est rien. Que nenni : il reprend les armes, avec cette fois-ci Walder aux dessins. Ce dernier n'est pas étranger à cet univers, puisqu'il a participé à l'album collectif El Gladiator contre Mango, le temps d'une planche. Dans Maximum et Minimum, les auteurs racontent les aventures de deux anciens catcheurs qui découvrent une entrée secrète située sous le quartier de Little Tokyo. En dessous, se trouve une cité où des militaires utilisent des enfants qu'ils ont enlevés afin de piloter des engins mortels. Bien sûr, l'intrigue mise avant tout sur l'action, mais comme d'habitude avec Jerry Frissen, l'humour est omniprésent. Plutôt en verve, le scénariste provoquera quelques rires, à n'en point douter. Walder, de son côté, livre une prestation assez irrégulière. Parfois très réussies et à d'autres assez laides, les planches du dessinateur montrent tout de même des qualités intéressantes pour la suite. Si vous pleuriez de ne plus avoir votre dose de Lucha Libre, Frissen pense à vous !

voir la fiche officielle ISBN 9782731623178