Muerto Kid, bd chez Les Requins Marteaux de Felder, Witko ©Les Requins Marteaux édition 2006

Muerto Kid

Le quotidien est tout sauf normal lorsque l'on est le fils de… la Mort, et qu’on est tout sauf un enfant sage. Débile à souhait, ce titre est drôle à... mourir !

L'histoire : Muerto Kid est le fils de la Mort. Comme beaucoup de jeunes, il aime jouer à l'extérieur, placer des pétards dans la bouche d'animaux plus ou moins vivants, mais surtout aller voir son meilleur ami Ancéphalo Jr. Ce dernier a un cerveau si développé qu'il peut accéder à l'au delà. Muerto Kid décide alors de faire une farce à son ami et prend quelques accessoires dans la chambre de sa mère. Déguisé en petit faucheur, il n'a pas le temps d'effrayer Ancéphalo Jr que sa mère rentre et le punit. Le lendemain, ils se voient enfin et Muerto confie que sa mère a pris rendez-vous pour lui chez le psychiatre. Son ami lui conseille alors de dire que son père est mort afin que le professionnel le laisse tranquille. Le tuyau est bon : le psychiatre le rassure et croit à son histoire. Muerto remercie Ancéphalo de son conseil, ce qui rappelle alors au jeune garçon la mort de son père…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Voici un concept peu courant : le quotidien du fils de la Mort ! Si le concept avait déjà été traité dans le comics Death Jr (Mortis Junior en VF), l'orientation scénaristique n'est ici pas du tout la même. On suit donc les pérégrinations de ce jeune garçon, expert en bêtises, au travers de plusieurs historiettes. L'histoire met en exergue les oppositions de genre entre Muerto Kid et le monde des vivants, mais aussi Ancéphalo dans le monde des morts. Malgré leurs différences, les deux garçons s'entendent comme larrons en foire et nous proposent des séquences très drôles. Le fils de la Mort cultive en effet les gaffes et ce, sans s'en rendre véritablement compte. Par exemple, il trouve un os et commence à jouer avec, lorsque la jeune fille dont il est amoureux s'approche pour lui parler ; il ne trouve alors rien de mieux que de le cacher dans son pantalon, laissant croire à une érection. Les dessins sont travaillés mais on dénote un léger manque de détails. Les couleurs choisies s'accordent bien à l'univers développé. Malgré un monde sombre, cet album est intéressant par son côté totalement « undergound » et absurde. Milky Way forever !

  • scénar dessin


16 juin 2008



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et



prix 12.50-5% = 11.88

sur


Muerto Kid, bd chez Les Requins Marteaux de Felder, Witko ©Les Requins Marteaux édition 2006

01 février 2006

Les Requins Marteaux

9782849610404

ado / adulte

Fantastique - Etrange, Humour

Muerto Kid série terminée en France
1 album paru