parution 01 septembre 2014  éditeur Marabout  Public ado / adulte  Thème Roman graphique, Historique

Agatha

La vraie vie d'Agatha Christie

Une biographie d’Agatha Christie, illustre romancière britannique du XXème siècle, symbole de la femme émancipée pour toute une époque.


Agatha : La vraie vie d'Agatha Christie (0), bd chez Marabout de Martinetti, Lebeau, Franc
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Marabout édition 2014

L'histoire :

Londres, 7 décembre 1926. La Une du Daily Mirror titre sut la disparition d’une romancière. La profession s’empresse de crier au canular mercantile. Pourtant, le mari d’Agatha Christie est bel et bien interrogé par la police. La voiture de sa célèbre épouse a été retrouvée dans un fossé avec toutes ses affaires à l’intérieur. Harrogate, 4 décembre 1926. Une femme arrive en taxi à l’hôtel Hydropathic. Au réceptionniste, elle dit arriver du Cap, en Afrique du sud, et s’enregistre sous le nom de Teresa Neele. Une fois dans sa chambre, un homme chauve et ventru remarque l’ironie du nom d’emprunt qu’elle a choisi… puisqu’il s’agit bien d’Agatha Christie, actrice de sa propre disparition et l’homme dans le fauteuil, Hercule Poirot, personnage imaginaire. Le récent décès de sa mère et la nouvelle de son mari volage l’ont poussée à se mettre en retrait, anonymement. Après avoir quitté sa résidence de nuit, au volant de sa Morris Cowley, elle a rejoint la gare de West Clandon pour se rendre à Londres. Là, elle a retrouvé sa complice Nan avec qui elle a peaufiné son plan. Le lendemain matin, elle a pris le train pour Harrogate depuis King’s Cross… le tour était joué ! Au poste de police, Archibald est atterré à l’idée que sa femme repose peut-être au fond du lac, près duquel la Morris a été retrouvée…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Que connait-on vraiment de cette auteure de près de 250 œuvres (nouvelles, romans et pièces de théâtre confondus) vendues à deux milliards d’exemplaires à travers le monde ? Agatha Christie était secrète malgré son statut de célébrité internationale. Cet album lève le voile sur une femme complexe, en avance sur son temps, rêveuse, curieuse de tout et toujours prête à passer à l’action. A 20 ans en 1911, elle fait son baptême de l’air. Elle sera infirmière quelques temps plus tard pendant la Grande Guerre, où elle côtoiera l’horreur des mouroirs à soldats. Tout au long de sa vie, elle explore le monde en long, en large et en travers, ce qui lui fournit une source d’inspiration inépuisable, qu’elle exploite pour le bonheur de ses innombrables lecteurs. Loin d’être à l’abri des affres de la vie, elle se relève toujours et fait preuve d’un courage à la hauteur de son insatiable appétit. Abordée par le biais d’une intrigue policière la concernant directement, cette biographie scénarisée à quatre mains par Anne Martinetti et Guillaume Lebeau est une réussite sur le plan du montage et de la documentation. Dommage que le dessin sommaire et les couleurs sans nuances d’Alexandre Franc déséquilibrent l’ensemble. Même si l’essentiel est dans le récit d’une vie, le sujet aurait gagné en densité avec une atmosphère moins graphique et plus british… Ainsi, le merveilleux (et symbolique) Orient Express n’aurait pas l’air d’une rame TER tirée par une machine à vapeur. Le format 18x25 et la présentation cossue compensent quelque peu le manque de chaleur intérieure, en offrant une lecture confortable. Les annexes finales, qui reprennent la chronologie des évènements relatés pêle-mêle dans l’album, ainsi que la bibliographie complète de la papesse des énigmes policières, ajoutent encore de l’intérêt à l’ouvrage.

voir la fiche officielle ISBN 9782501081610