parution 03 avril 2019  éditeur Marabout  collection Marabulles
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

La Maison de la plage

Comment se réjouir de l’arrivée d’un bébé quand on a perdu l’être qui comptait le plus ? Julie essaie de vivre et se reconstruit en se raccrochant aux souvenirs liés à une maison de vacances. Un récit bouleversant, emprunt de spleen.


La Maison de la plage, bd chez Marabout de Vidal, Pinel
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Marabout édition 2019

L'histoire :

Julie, la trentaine n’a que ses souvenirs pour avancer. Elle se raccroche à ça pour vivre et faire son deuil. Elle doit accepter le départ de Thomas, qui s’est tué dans un accident quelques mois plus tôt. C’est l’été, ce moment qu’elle aime tant. Elle fuit sa vie parisienne et va se ressourcer avec sa cousine Coline sur la côte Atlantique. Les retrouvailles dans la maison de famille des Trémières, la nostalgie de son enfance, les rires, les chamailleries, les grandes tablées… Il lui reste surtout cette maison et cette petite fille qui va naître bientôt, fruit éternel de son histoire avec Thomas. Les vacances s’annoncent particulières, cette année et pour cause : il faut aussi accepter la vente de cette maison. Accepter de laisser partir les souvenirs, une promesse faite bien des années auparavant et, sans le savoir, une histoire commune, un destin croisé. Mais, oncle Albert, pour cette maison, alors, on fait quoi ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Ce récit tendre et bouleversant est une histoire de deuil. On suit ici le lourd destin de Juju, veuve et enceinte. On revit à ses côtés les moments forts, les souvenirs dans une maison secondaire destinée aux bons moments estivaux, l’enfance, l’adolescence, les cousinades... Ces murs ont tout vu et tout entendu. La nostalgie et le spleen imbibent littéralement la chronique sociale. Car on vit aussi les moments de tristesse, d’angoisse quand il s’agit d'évoquer son compagnon ou d’imaginer se séparer de cette maison à laquelle elle est attachée. Comment envisager de perdre tant de repères en une telle période ? Le scénario de Séverine Vidal nous fait voyager du présent au passé avec un récit en 4 temps. Elle est accompagnée de Victor Pinel au dessin, qui déroule un graphisme semi-réaliste doux aux couleurs estivales, avec un traitement colorimétrique différent en fonction de l'époque. Une lecture intimiste touchante sur l’attachement aux souvenirs, l’histoire familiale et les liens tissés, ceux qui nous construisent, nous font grandir et font ce que nous sommes, avec chacun notre propre histoire.

voir la fiche officielle ISBN 9782501122375