parution 20 mai 2011  éditeur Marsu Productions  Public enfant / ado / adulte  Thème Humour, Aventure - Action

Marsupilami T24

Opération Attila

Le Marsu, Hector et sa tantine s’opposent à la sulfureuse Felicia Devort qui veut repêcher un fabuleux trésor d’or au fond d’un lac, au détriment de la nature. Eh oui, rappelez-vous, le Marsu est (aussi) amphibien !


 Marsupilami T24 : Opération Attila (0), bd chez Marsu Productions de Colman, Batem, Cerise
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Marsu Productions édition 2011

L'histoire :

Hector et sa tantine Diane Fossette campent aux abords du lac Tapahpié, le plus vaste et le plus profond de Palombie, à des fins d’études botaniques et zoologiques. Ignorent-ils qu’une légende indienne enseigne que le fond du lac est recouvert de bijoux et de pierres précieuses, que les indigènes eurent jadis précipité en offrandes à leurs dieux ? C’est d’ailleurs ainsi que naquit, en occident, le mythe de l’Eldorado, « l’homme doré »… Entre autres convoitises, les montagnes de richesses englouties ont également attiré dans les environs la malfaisante Félicia Devort et ses équipes, avec de grands moyens exploratoires. Mais pour l’heure, le marsupilami, étonnant animal amphibien, s’en donne cœur joie avec les multiples espèces de poissons. Lors d’un exercice de Marsu-nautique, Hector a alors la surprise de voir l’animal plonger subitement très profondément. Le marsu a en fait repéré le bathyscaphe high-tech de la Devort Compagny, piloté par Blouprint. Le sombre individu coince la queue du marsu dans les pinces géantes de son engin, pour le capturer. Mais la force de propulsion du marsu a raison de celle du bathyscaphe : c’est lui qui expulse le submersible du lac…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Depuis 24 tomes (en 24 ans !), le dessinateur Batem a eu largement de quoi dompter la griffe héritée de Franquin. Il maîtrise à la perfection les courbes et les postures de la prodigieuse et expressive bestiole jaune tachetée de noir. Et le risque d’essoufflement graphique n’est toujours pas à l’ordre du jour : le dessinateur se renouvelle en alternant cette fois le foisonnement des fonds marins à la luxuriance de la jungle habituelle. Car dans ce 24e opus, c’est au fond de l’eau que le Marsu défend la nature. Et l’éditeur de renouveler son engagement auprès du WWF : une partie des bénéfices de la vente de l’album est reversée à la lutte contre la déforestation et la protection de la biodiversité. Ici, le lac Tapahpié est évidemment inspiré par le célèbre lac Titicaca (8562 km², à 3810 mètres d’altitude, entre le Pérou et la Bolivie). De même, la légende de l’or balancé à la flotte par les indiens est réelle et remonterait au kidnapping de l’empereur Athualpa par les conquistadors de Pizarro (1532). Selon le mythe, ayant appris l’exécution de leur empereur par les espagnols, les indiens balancèrent par vengeance au fond de l’eau une partie de la pharamineuse rançon en or. Bref, le contexte est surtout l’occasion de jouer avec une faculté oubliée du Marsupilami : ce dernier est amphibien ! Car pour l’intrigue concoctée par Colman, à proprement parler, elle ne distingue guère par son originalité. Quelques bons traits d’humour (des jeux de mots, le nom de indiens…) rendent heureusement cette série plus attachante que jamais pour les enfants…

voir la fiche officielle ISBN 9782354260491