parution 26 avril 2018  éditeur Michel Lafon  Public ado / adulte  Thème Policier, Thriller

Sudestada

Un vieux privé enquête sur les activités mystérieuses d’une chorégraphe, dans la banlieue Buenos Aires. Un polar réaliste, cynique et d’une cruelle justesse sur le plan psychologique. Jouissif !


Sudestada, bd chez Michel Lafon de Valiente
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Michel Lafon édition 2018

L'histoire :

Célibataire, bedonnant, fumeur, la petite soixantaine, caractère de chiotte… Jorge est un détective privé qui a une approche particulièrement désabusée – mais souvent juste – de la psychologie humaine. Tout en enquêtant de manière ponctuelle sur les héritiers d’une propriété pour le compte d’un acheteur potentiel, il travaille de manière plus régulière pour le compte d’un patron qui veut tout savoir sur les futurs employés qui postulent chez lui. Entre deux enquêtes, Jorge joue au foot en salle avec des copains de même condition physique. Il les aide aussi parfois, bénévolement mais assez froidement, à y voir plus clair dans leurs vies sentimentales. Par exemple, le gros Ruben se rend très malheureux parce que Claudia le méprise, dernièrement, mais c’est évidemment parce qu’elle a un autre mec. Et puis Jorge accepte un nouveau contrat : le mari d’Elvira Puente, la célèbre chorégraphe de ballets contemporains, demande à ce qu’il suive sa femme. En effet, dernièrement, Elvira est bizarre et s’absente de longues journées pour de mystérieuses activités. Jorge suspecte évidemment un amant. Lors d’une journée type, il la suit donc longuement, à pied, en taxi, en train, puis en bateau-bus, jusqu’à une maison cachée dans le delta du rio Paraná. Puis tapis dans un fourré, il l’espionne. Elvira sort soudain de la maison totalement nue. Elle avance jusqu’à une marre de boue, dans laquelle elle s’immerge, puis se relaxe. Puis elle en sort pour se livrer à une étrange et magnifique danse silencieuse. Devant ce spectacle, Jorge est ému aux larmes…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

On avait déjà croisé le talent du dessinateur argentin Juan Sáenz Valiente chez Casterman, avec l’hypnotiseur, scénarisé par Pablo de Santis. Il nous revient en force et en tant qu’auteur complet avec ce Sudestada édité par Michel Lafon. 122 planches d’un polar aussi bouleversant que passionnant. La narration est emmenée par un détective privé aussi expérimenté que détaché du sens de la diplomatie. Sa parfaite connaissance de la nature humaine l’amène le plus souvent à devoir confirmer ses intuitions. Malgré son physique ordinaire et sa petite vie tranquille, son caractère désabusé, cru et spontané nous permet de lui accorder d’emblée pas mal de charisme. Et à transcender l’enquête hors norme qui s’ensuit, concernant les activités mystérieuses d’une chorégraphe. On ne va évidemment pas vous révéler leur teneur, mais la couverture boueuse et d’apparence tragique suffira à vous interpeler quant au sordide du sujet. Les dialogues sonnent vrais, réalistes, par moment tarantinesques, avec souvent un soupçon d’humour (noir) bienvenu. Surtout, la psychologie des personnages sensible et juste s’avère un vrai bonheur de lecture ; tout autant que le rythme de narration qui parvient à être tantôt distancié, tantôt insistant, au gré des besoins du scénario. Sans oublier le dessin encré qui oscille entre la caricature (les expressions renfrognées des personnages) et le réalisme : on y croit, on est vraiment immergé dans ce Buenos Aires contemporain.

voir la fiche officielle ISBN 9782749934945