parution 01 novembre 2007  éditeur Milan  collection Treize étrange
 Public ado / adulte  Thème Humour

Le cri de l'autruche T3

Le chant du kangourou

De l'emploi parodique des attributs physiques de nos amis les bêtes. Un troisième recueil de dessins animaliers humoristiques, toujours efficaces...


Le cri de l'autruche T3 : Le chant du kangourou (0), bd chez Milan de Poupon, Salsedo
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Milan édition 2007

L'histoire :

Aux divers emplois de la poche ventrale du kangourou, Nicolas Poupon nous donne cette fois à rire des grenouilles qui s’auto-gonflent, des éléphants roses (évidemment) ivres, des pigeons voyageurs et des nouvelles technologies de la communication, des paresseux qui doivent supporter les insomnies bavardes de l’hérisson, angoissé par la route à traverser. Mais aussi des rayures du zèbre, des petits zoziaux qui nettoie le caca entre les dents de l’hippopotame, de la girafe AVANT qu’elle ait un cou ridiculement aussi long, ou de l’obsession sexuelle des canards pour les bouées…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le principe de cette série de dessins animaliers est désormais bien rodé : Nicolas Poupon prend les particularités physiques d’un animal donné et en extirpe le maximum d’effets comiques dans des situations parodiques éminemment adaptées, le tout avec des tronches pas croyables. Par exemple, puisque comme l’indique le titre, c’est de lui dont il est (un peu) question dans le titre de ce 3 recueil : le kangourou et sa célèbre poche. Le potentiel comique de cet attribut ventral est alors exploité dans tous ses détails (la poche capuche, la poche bordel, la fermeture éclair…). Il faut reconnaître à Poupon un talent certain pour trouver l’effet zygomatique idoine, notamment grâce à un sens de la tronche qui tue assez développé. Par exemple le caméléon daltonien ou l’autruche mâle timide ne manqueront pas de vous faire pouffer. Parfois, l’effet est plus sobre, mais le bestiaire a le mérite d’être à nouveau très varié. Pourtant, Poupon ne peut s’empêcher de faire à nouveau appel aux stars des précédents volumes : l’autruche et sa tête dans le trou, l’éléphant et sa trompe, le paresseux et son interminable sieste ou la tribu des clones pingouins. Ce faisant, Poupon s’inscrit quelque part entre les bonnes grosses vannes métaphysiques du Chat (de Geluck) et la verve animalière de Benjamin Rabier (célèbre humoriste animalier du début du XXe siècle, qui inventa notamment le personnage de Gédéon ou de la Vache qui rit®)…

voir la fiche officielle ISBN 9782745927767