parution 18 octobre 2012  éditeur Misma  Public ado / adulte  Thème Sentimental, Chronique sociale, Roman graphique

Beats Per Minute

Boxeur, amateur d'art et éternel Dom Juan, Boris s'offre un voyage en Italie, à Florence, histoire de penser à autre chose que sa thèse. Début d'une trilogie intéressante, aux contours encore flous.


Beats Per Minute, bd chez Misma de Cadi
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Misma édition 2012

L'histoire :

Inlassable coureur de jupons, Boris est aussi amateur d'art et de boxe. Après avoir quitté l'appartement de sa copine, il rejoint Pierre, un de ses amis de longue date. Ils discutent de leurs projets et situations sentimentales. Pierre annonce qu'il part vivre à New-York dans l'appart de Brooklyn de sa mère, qui s'est depuis peu amourachée d'un Argentin. Boris, lui, tandis qu'il reluque la serveuse du restaurant, annonce qu'il a plutôt des envies d'Italie et de musées florentins... Là-bas, il fera des rencontres, visitera les musées, avant d'être affecté par d'étranges visions...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Beats Per Minute est annoncée sous la forme d'un triptyque, chacun des opus retraçant le destin d'un personnage, ici Boris, et d'une ville, ici Florence. Il y sera question d'un triangle amoureux très stendhalien reliant les sentiments et les trajectoires de Boris, Pierre et Marielle, entre Florence, Paris et New-York. Dans une BD qui varie les approches graphiques, entre carnet de voyage, chronique sociale et récit onirique, Claude Cadi narre le destin d'un personnage peu commun, à la fois amateur de boxe et d'art, mais aussi séducteur invétéré et apparemment thésard. Pour tout dire, ce mélange qui paraît peu crédible a priori fonctionne plutôt bien, même si le personnage est encore brossé de manière superficielle. Plus intéressantes sont les approches graphiques : l'utilisation de crayonnés, proches du croquis et celle de l'aquarelle permettent de varier les ambiances, les paysages – entre végétal et minéral, pluie et chaleur estivale – et les registres de lecture, l'auteur prenant aussi plaisir à reproduire les célèbres œuvres de la Renaissance de la Galerie des Offices (voir la belle Annonciation de de Vinci) ou les rues de Florence. Boris se cherche un destin, une identité et tente de mettre un peu d'ordre là où tout n'est que chaos sentimental. Entre visites de musées, amours de vacances et visions, il se dégage de la BD un parfum étrange mais intéressant, qui prendra sans doute tout son sens une fois la trilogie terminée. Car pour le moment, le message est encore un peu flou, même si l'on sent un beau potentiel. A suivre, donc...

ISBN 9782916254241