parution 25 février 2013  éditeur Monsieur Pop Corn  Public ado / adulte  Thème Humour

Le piou T3

World Tour

Le Piou, volatile vert pomme, se lance dans un tour du monde où il n'épargnera personne de sa bêtise et de sa stupidité. Après presque trois ans d'absence, l'oiseau le plus stupide de la BD est de retour, chez un nouvel éditeur indépendant...


Le piou T3 : World Tour (0), bd chez Monsieur Pop Corn de Lapuss', Tartuff, Baba
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Monsieur Pop Corn édition 2013

L'histoire :

Le Piou a envie de vacances. Après s'être battu contre un transat qui refuse qu'il se repose et se détende, il se rend dans une agence de voyages. Ne croyez pas, cependant, que ce stupide oiseau s'y rend pour s'acheter un billet d'avion vers une destination exotique : il s'amuse tout simplement à se prendre en photo devant les posters des plus célèbres sites du monde. Lorsque le gérant le surprend, il a vite fait de la dégager à coups de pied dans le derrière. Le Piou part ensuite réellement en voyage vers les célèbres monuments, d'autant qu'il a gagné pas mal d'argent en vendant des t-shirts selon un concept original : avec de vrais poussins imprimés (écrasés) dessus. À bord de l'avion qui doit l'emmener jusqu'au États-Unis, l'oiseau verdâtre s'installe confortablement et programme son réveil afin qu'il le sorte de son sommeil au moment de l'atterrissage. Le « Tic Tac » suspect persuade alors les autorités qu'une bombe est à bord : l'avion est évacué et fouillé, à la recherche de l'engin explosif, à l'insu du Piou qui dort d'un sommeil réparateur et profond. Avec beaucoup de retard, l'avion finit par décoller et finit son voyage en Floride. Sur place, le Piou visite le parc national des Everglades en hydroglisseur, en compagnie d'un guide. Pendant le trajet, le guide est surpris par un alligator qui l'attrape et le dévore. Cela étonne juste le piou une seconde, qui continue aussitôt à photographier une gracieuse libellule...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Malgré un capital sympathie indéniable et un succès certain dans le Journal de Spirou, les éditions Dupuis ont mis un terme aux aventures du Piou, après seulement deux recueils de gags. Pour poursuivre néanmoins l'aventure, les auteurs, Lapuss (scénario), Baba (dessin) et Tartuff (couleurs) ont récupéré leur (anti)héros pour le faire vivre ailleurs. Après quasiment 3 ans d'absence et l'aide d'internautes via le site de financement participatif Ulule (fr.ulule.com), le plus idiot des oiseaux du 9ème art est de retour pour un troisième album publié chez la toute jeune maison d'édition Monsieur Popcorn. Le Piou profite de cette période d'absence pour faire le tour du monde et nous ramener une flopée de gags internationaux. Et mine de rien, cela fait bien plaisir de retrouver cet imbécile de volatile dans de nouveaux gags muets. Tout ce qui avait fait l'efficacité des albums précédents (humour absurde, premier degré et humour gore mais jouissif) saupoudre le recueil de nouveautés, grâce au tour du monde que le Piou fait, en revisitant à sa manière la culture et les monuments des grandes civilisations. L'effet zygomatique fonctionne toujours, et notamment grâce aux expressions débiles des personnages et aux décors simples mais efficients (la couverture de l'album en est un bon exemple) colorisés de manière vive et rutilante. Bref, ça fait plaisir de retrouver cette série joyeusement cynique qui se démarque de l'insupportable humour gaguesque consensuel habituel (métiers, adaptations de séries TV...).

voir la fiche officielle ISBN 9791090962026