parution 26 octobre 2017  éditeur Nouveau Monde  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action

Chanbara T2

Les fleurs du massacre

Dans le Japon féodal, la fille d’un notable, qui s’est donné noblement la mort par Hara Kiri pour une cause toute aussi noble, va venger son honneur souillé. Kill Bill pour débutants.


 Chanbara T2 : Les fleurs du massacre (0), bd chez Nouveau Monde de Recchioni, Accardi, Simeone
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Nouveau Monde édition 2017

L'histoire :

Dans un jardin japonais, la pluie tombe drue. Une jeune femme jette son parapluie depuis le pont où elle se trouve, pour goûter l’eau sur son visage. Elle a l’air désespéré. Un vieil homme, qui l’a vue faire, quitte son abri pour la rejoindre. Alors qu’elle enjambe la balustrade pour se jeter à l’eau, il dit « quand éclate un orage, on peut courir longtemps pour chercher un abri… » Elle se retourne, interrompue dans son mouvement fatal et joue la prétentieuse en lui demandant pourquoi il se permet de s’adresser de manière si effrontée à une personne de son rang. Le vieux esquive en prétextant qu’il est aveugle et qu’il pensait s’adresser au vent et à la pluie. Méfiante, elle lui demande comment il a deviné sa caste. Il répond que c’est par sa fine oreille qu’il a su deviner sa noble origine. Puis, feignant de s’être perdu, il demande son aide pour trouver son chemin. Une fois à l’abri devant le temple qui semble désert, la jeune femme lui explique que son père, le conseiller du Daimyo, s’est donné la mort en protestation de la corruption qui règne à la cour. Les moines préparent les funérailles. Elle respecte le choix de son père, mais l’attitude du Daymo et ses sbires, qui riaient pendant le Sepuccu, lui cause une rage indicible…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Chanbara, les fleurs du massacre est un album qui, dès le début, évoque Lady Snow Blood et donc Kill Bill, générant une attente logique chez le lecteur averti. Il faut souligner que la couv’ est le quasi miroir de celle du Manga inspirateur sorti aux éditions Sensei. Le dessin académique d’Accardi a presque tout saisi de l’essence de Kamimura. Presque. Esthétiquement, c’est réussi, avec sa touche de l’école italienne dans la coloration et l’action très directe, qui offre un rendu global tout à fait honorable. Académique, mais précis et appliqué. La beauté de l’héroïne n’a d’égale que sa bestialité, dont se raviront les lecteurs amateurs de sang et de sensualité. Le scénario de Recchioni est quant à lui tellement lisse que la fin qu’il réserve est comme une récompense d’avoir tenu jusqu’au bout. C’est vrai qu’il utilise deux trois ficelles grossièrement inspirées, pour ne pas employer pompées, mais comme elles sont bonnes, ça fonctionne. C’est donc un album à réserver en priorités aux novices en manga et aux post ado (parce que c’est violent) qui se régaleront du rendu visuel de l’ensemble. Par ailleurs la présentation est réussie avec un ruban marque page rouge sang du meilleur effet !

voir la fiche officielle ISBN 9782369425465