parution 01 juin 2003  éditeur Nucléa  Public ado / adulte  Thème Science - fiction, Horreur

Le culte des ténèbres T1

Altuna la sanglante

Derniers survivants des Süskans, deux jeunes doivent accomplir la prophétie : tuer Altuna la sanglante. Un album banal avec de grosses lacunes...


Le culte des ténèbres T1 : Altuna la sanglante (0), bd chez Nucléa de Di Giorgio, Tiberiu
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Nucléa édition 2003

L'histoire :

Quelque part sur une terre ravagée, en 2465. Vendi et Vorgan, deux jeunes Süskans, ont échappé au génocide impitoyable mené par Altuna. Régnant sans pitié sur cette terre aride et décadente, Altuna fait son possible pour que la prophétie ne se réalise pas. D’après cette prédiction, un Süskan tuera Altuna et sauvera le monde. Larch, chef de la petite communauté Süskan, confie à Vendi le dernier omnidisk. Elle a pour mission de l’apporter à Kaz, dans une ville nommée Tebulacca, au cas ou la situation empire. Or, justement, les choses tournent mal. Les tueurs à gages recrutés par Altuna leur tombent dessus. Après un combat particulièrement meurtrier, Vendi et Vorgan s’enfuient, direction Tebulacca. Ils sont les derniers représentants de leur race. Heureusement, ils s’aiment. Mais pas de chance, ils ne peuvent pas se reproduire à cause d’un virus qui les tuerait tous les deux au moindre rapport sexuel !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le culte des ténèbres est le premier album de Tiberiu Beka, jeune dessinateur tchèque... et ça se voit. Certains traits sont approximatifs et les couleurs résultent parfois d’un imbroglio de techniques qui ne met pas franchement les cases en valeur. Au moins ne peut-il que progresser à ce niveau au cours des tomes à venir. Le décor, inspiré de Dune, est sans doute ce qu’il y a de plus réussi. Le rythme de l’album et la mise en scène nous emportent malgré tout dans ces aventures peu originales. Car le scénario de Jean-François Di Giorgio ne sort pas vraiment des sentiers battus. Une fois de plus, une prophétie sortie d’on ne sait où, guide l’intrigue. Et quelqu’un a t-il déjà vue une prophétie qui ne se réalise pas dans une BD ? Quelques lieux communs, des dialogues de piètre qualité... On suit péniblement les aventures de ces deux jeunes héros, aux prises avec une armée de tueurs très méchants, et qui trimbalent un omnidisk dont on ignore encore l’utilité. Qui est ce Kaz ? Comment va t-il les tirer de cette impasse ? A l’aide de l’omnidisk ? Pourvu qu’il y ait des réponses dans le prochain épisode !

voir la fiche officielle ISBN 9782914235488