parution 24 novembre 2010  éditeur Paquet  collection Cockpit
 Public ado / adulte  Thème Guerre

Le grand duc T3

Wulf & Lilya

La fin de la guerre est proche. Wulf attend son heure en multipliant les sorties. Et s’il s’agissait simplement de rencontrer Lilya ? Dernier volet d’une saga guerrière convenablement ficelée et au graphisme éblouissant.


Le grand duc T3 : Wulf & Lilya (0), bd chez Paquet de Yann, Hugault
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Paquet édition 2010

L'histoire :

Hiver 1944-1945. Sur le front est, l’armée allemande est bien mal en point. La Luftwaffe, en particulier, qui essuie revers sur revers, décimée, doit se résoudre à de perpétuels replis. Le « Reich de mille ans » bat de l’aile mais pas l’Oberleutnant Wulf qui, anéanti par la mort tragique de sa fille Romy, enchaine avec une frénésie meurtrière les missions. Il n’a plus rien à perdre : chacune de ses sorties est une tentative de suicide déguisée. Malgré tout, les victoires s’accumulent. Aussi, pour la cinquantième, le terrible Kommodore lui annonce t-il qu’il est très prochainement attendu à Berlin : le Führer en personne tient à lui remettre ses « Feuilles de Chêne », une prestigieuse décoration. Il y gagnera, en sus, un nouveau chasseur, le puissant TA 152. Si les usines arrivent à tenir la cadence, il pourrait même commander une toute nouvelle escadrille d’élite… Un peu plus loin, du coté soviétique, la célèbre Lilya Litvasky, experte dans le combat aérien, et dont l’image est largement utilisée par la propagande, se morfond : son chasseur subit de perpétuelles réparations qui l’empêchent de voler. Excédée, elle cherche à comprendre. Finalement, elle s’aperçoit, que Valentin, un pilote fou amoureux d’elle, a organisé cette mise à l’écart pour la préserver. Furieuse, elle ne tarde pas à reprendre les commandes de son joujou… et tombe entre les mains de l’ennemi…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Si l’on regrette parfois que certaines séries jouent les prolongations, sans raison apparente, on aurait pu, à l'inverse, se satisfaire de retrouver, une ou deux fois encore, l’Hauptmann Wulf el la Camarade Litvasky. En effet, seule la conclusion (un brin brutale) de cette saga aérienne magnifique nous laisse un peu sur notre faim. Pour autant, sans rechercher l’extravagance ou ciseler ses rebonds (souvent un chouya téléphonés), Yann boucle l’aventure de façon crédible et sans chichi. D’ailleurs, seule une sévère mauvaise foi pourrait vous empêcher de vous laisser agréablement capter. Sur un schéma identique aux précédents opus, on suit à nouveau les destins de 2 as de l’aviation (un allemand et une soviétique), sur le front est, à quelques mois de la fin de la seconde guerre mondiale. Ce sont bien sûr ces 2 personnages centraux qui portent à nouveau le récit : leur charisme, leurs blessures, leur panache au combat, leur coté rebelle et leur « agréable » rencontre créent une attache quasi-immédiate et sans concession. Au delà, Yann instille parfaitement moult éléments qui donnent une photographie juste et sans manichéisme béat du contexte historique dans lequel l’aventure se développe avec passion. Un bel effort, en tous cas, pour ne pas faire de la série un simple livre d’images avec de beaux coucous rutilants dedans. Ainsi, on apprécie mieux encore l’excellence du travail de Romain Hugault : c’est beau et détaillé, du galbe d’un sein à la maestria de la colorisation, en passant par la recherche d’un réalisme permanent. Et si, à tout hasard, certains n’étaient pas encore convaincus par ce trait aérien, rendez-vous nous est déjà donné par l’auteur pour une prochaine série se déroulant pendant la Grande Guerre.

voir la fiche officielle ISBN 9782888903628