parution 29 novembre 2017  éditeur Paquet  collection Agatha Christie
 Public ado / adulte  Thème Policier

Les Beresford

Mister Brown

Les Beresford tentent de retrouver Miss Fish, qui aurait un secret de guerre que convoitent toutes les diplomaties européennes. Adaptation graphiquement sublimée du 1er roman d’Agatha Christie mettant en scène le couple.


Les Beresford : Mister Brown (0), bd chez Paquet de Van der Zuiden, Alquier
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Paquet édition 2017

L'histoire :

Le 7 mai 1915, le RMS Lusitania croise au large de l’Irlande, lorsqu’il reçoit une torpille allemande en son flan. La brèche ouverte lui promet un naufrage rapide. L’évacuation s’organise dans une relative panique. Les femmes et les enfants ont des places réservées dans les canaux avant les hommes. Cependant, tandis que le paquebot bascule lentement, un moustachu prend à partie une jeune femme, Jane Fish. Il lui explique très vite qu’il est un espion américain et il lui confie des documents top-secrets à remettre au roi d’Angleterre, car il sent bien que sa vie est sur un fil : il devait être la vraie cible de la torpille. Les faits lui donnent raison : à peine a-t-il tout expliqué à Miss Fich, qu’il écope d’un couteau planté dans le dos. Choquée, Jane Fish tombe dans les vapes. Elle est évacuée inanimée et confiée à la responsabilité d’une autre passagère. Il faut attendre 1919 pour que son nom apparaisse dans la petite annonce d’un journal londonien. Thomas Beresford, jeune vétéran de la guerre, s’amuse qu’un homme recherche une jeune femme avec un patronyme aussi ridicule. Tout en lisant, il bouscule une élégante jeune femme parmi ses connaissances : Tuppence Cowley. Ces deux-là semblent ravis de s’être retrouvés par hasard. Ils déjeunent ensemble et décident de concrétiser leurs goûts communs pour l’aventure en fondant une agence. Et pourquoi pas commencer en retrouvant ladite Jane Fish ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Tout comme Hercule Poirot et Miss Marple, le couple Tommy et Tuppence Beresford sont des détectives récurrents dans l’œuvre d’Agatha Christie (ils animent 4 romans et 15 nouvelles). Avec l’adaptation de Mister Brown premier des polars les mettant en scène (1922), la nouvelle collection des éditions Paquet couvre ainsi pas mal le spectre des héros utilisés par la célèbre romancière. La problématique de départ se fonde sur un authentique et tragique attentat de guerre : le torpillage du Lusitania (paquebot de croisière civil) par les allemands, en mai 1915. A partir de là, se met en place une intrigue plus proche de l’espionnage que du polar strict. On assiste en premier aux retrouvailles des deux jeunes gens, pas encore époux (mais la demande en mariage clôt le roman et la BD !), et à la concrétisation de leur engouement pour l’aventure. L’affaire mettant en scène complots, diplomates, cagoulés, MIT, amnésique, faux semblants et prête-noms est complexe… mais c’est cette complexité qui ravit les fans. Emilio van der Zuiden, qui s’y confronte en auteur complet, ne transcende pas cette matière scénaristique, mais il lui fait honneur en respectant son entortillage. En revanche, van der Zuiden exhibe une nouvelle fois son grand talent pour les cadrages et les découpages originaux, toujours en phase avec le ton des séquences, et dévoilant un dessin irréprochable à la ligne claire. Ses figures féminines, ses éléments de décors, ses panoramas de fond, tout est soigné, rythmé, formidablement inscrit dans un après-guerre crédible et romantique à la fois.

voir la fiche officielle ISBN 9782888908753