Lincoln T7 : Le fou sur la montagne (0), bd chez Paquet de Jouvray, Jouvray, Jouvray ©Paquet édition 2012

Lincoln T7

Le fou sur la montagne

Jouant les ermites alcoolisés au fin fond des montagnes neigeuses du Montana, Lincoln est bientôt rejoint par la Prohibition. Il faut réagir vite ! Un septième opus divinement imbibé d’humour… façon Lincoln.

L'histoire : L’hiver est là, dans le Montana, qui offre sa rigueur au trappeur et un gros ours en pâture… Après ses péripéties mexicaines (voir les tomes 5 et 6), Lincoln a fui la compagnie de ses semblables pour jouer les ermites en pleine montagne. Seul l’échange régulier de quelques fourrures contre des bidons de whisky lui fait gagner de temps à autres la ville la plus proche. Le rituel commence toujours par un arrêt au saloon pour alterner bière et whisky, jusqu’à tomber. La femme du patron est d’ailleurs bien gentille et Lincoln regrette qu’elle se laisse chahuter par un mari à la main trop souvent leste. Mais riche des ses expériences précédentes, notre cow-boy n’est pas décidé à lever le petit doigt. Ensuite, immuablement, notre ami gagne la ruelle adjacente et puante dans laquelle s’entassent deux mendiants. Deux affamés du biberon que Lincoln rince copieusement par charité avant d’aller faire son troc avec Van der Blutt qui tient la boutique de vins et spiritueux. Enfin, Lincoln, bercé par le tintement de ses bouteilles, regagne ses montagnes. Mais ce soir-là, c’est son vieux copain Dieu qui l’accueille sur le perron. Il a fait briller sa cabane comme un sou neuf. Mais ce n’est pas l’unique raison de sa venue : il lui annonce que du nouveau est en train de se préparer en ville. Un « nouveau » qui risque de ne pas plaire du tout à son protégé…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Après la poussière ocre du désert mexicain, ce sont les pentes enneigées du Montana qui offrent au cow-boy le plus ronchon – et le plus immortel – du 9éme art, une septième salve de déconvenues, histoire de fêter ses 10 ans parmi nous. Et pour souffler sa dizaine de chandelles, cet anti-héros si copieusement attachant n’y va pas de mains mortes (évidemment !) en passant les trois quart de l’album à téter, au goulot, des hectolitres de mauvais whisky. C’est d’ailleurs ce breuvage addictif qui assoit la thématique du scénario, pour une petite virée historique made in prohibition, alambic clandestin, contrebande et bigoteries… De quoi permettre, en tout cas, à notre grognon qui veut surtout qu’on cesse de l’emmerder définitivement (une petite dépression post-Paloma ?), une belle série de couillonnades à mener droit derrière les barreaux. Une nouvelle fois, le clan Jouvray œuvre avec méthode pour une partition sans fausse note qui ravira sans l’ombre d’un doute les toxicos de la série. Dialogues claquants, bidonnants et imagés ; seconds rôles ciselés avec jubilation (deux alcoolo-mendiants royalement déglingos, un cureton « Depardieusant » au taquet…) ; action ; douce morale et petite philosophie épicées au cynisme ou personnage central à fleur de sensibilité faussement enfouie : l’ensemble déroule un des tous meilleurs opus de la saga. D’autant que la partie graphique se hisse au même niveau d’excellence en offrant un dessin semi-réaliste captant avec justesse mouvement, humour, action et émotion. L’ensemble, de surcroit, servi par une colorisation particulièrement soignée. Bref, un travail impeccable, gommant trois ans de douloureuse abstinence. A consommer sans modération.

  • scénar dessin


27 août 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et


les avis des terriens

  • sauvez l'indien 7 septembre 2013

    Des cases muettes judicieuses et expressives.

    Remy

  • Changement de décor... 28 août 2013

    J'ai apprécié le changement de décor initié par cet album. Même si l'histoire n'est pas révolutionnaire, l'atmosphère rend la lecture agréable et sympathique...

    Eric the Tiger

  • Une 7e cuvée qui met le feu aux poudres 6 septembre 2012

    Lincoln s'est retiré loin du monde, de Dieu et du Diable et il mène la vie simple d'un trappeur. Lorsqu'un prêtre de combat débarque et fait interdire l'alcool, Lincoln se reconvertit en bouilleur de cru, histoire d'approvisionner ses collègues poivrots. Et tout part en vrille. Ce 7e tome que j'attendais avec impatience ne m'a pas déçu. C'est drôle, enlevé, le dessin est toujours aussi vivant et les dialogues toujours aussi percutants. Vivement le tome 8 !

    Alexis

  • lincoln 7 ! au top !!! 28 août 2012

    Depuis le tome 1, le meilleur de la série. Bravo !

    blob


prix 11.50-5% = 10.93

sur


 Lincoln T7 : Le fou sur la montagne (0), bd chez Paquet de Jouvray, Jouvray, Jouvray ©Paquet édition 2012

22 août 2012

Paquet

voir la fiche officielle

9782888905332

ado / adulte

Humour, Western