parution 25 février 2009  éditeur Paquet  collection Discover
 Public ado / adulte  Thème Esotérique, Roman graphique

Nocturno T2

5 ans ont passé... Battu à mort et jeté à l'eau, Seck reviendra t-il d'entre les morts, libéré de Nocturno ? Suite et fin d'un conte sombre et torturé servi par un graphisme inventif et saisissant...


 Nocturno T2, bd chez Paquet de Sandoval
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Paquet édition 2009

L'histoire :

A la mort de ses parents, Seck a été recueilli par son oncle, un homme dont l’affection s’exprime fréquemment par de violents coups de poing. Jour après jour, l’adolescent s’enfonce si profondément dans la solitude qu’il finit par converser avec son père revenu d’entre les morts pour le guider. Suivant ses conseils, Seck fuit le domicile en empochant les économies du gentil tonton. Il rejoint alors Kraneus, le groupe de métal de Rojo, un ami d’enfance. Ses prouesses au chant conquièrent rapidement un large public et particulièrement Karen, une journaliste en herbe venu l’interviewer : l’amour les submerge bientôt tous les deux… Mais le bonheur se goûte avec parcimonie, Seck et Karen l’apprennent à leurs dépens : un groupe rock concurrent, jaloux de la réussite du jeune chanteur décide de lui faire la peau. Les conseils de son père ne sont, cette fois, pas suffisants : Seck termine sa brillante carrière au fond de l’eau… Il se perd, lui, ou plutôt son âme, confiée à Nocturno, durant 5 années dans les forêts lointaines sous la protection de l’esprit du vent. Pendant ce temps, Karen tente de l’oublier. Il semble cependant que le sort de Seck ne soit pas joué ici bas : le monde des morts ne reconnait pas en Nocturno l’un des siens. Emprisonné dans cette entité hybride, Seck est donc protégé. Reste à savoir s’il peut s’en libérer ou s’il est condamné à errer pour l’éternité ? Le sauvetage d’une fillette, otage d’un pervers, pourrait répondre à cette question…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Aussi complexe qu’une mélopée barbare déclamée gutturalement à coups de riffs électriques incandescents, cette fable poético-fantastique risquerait d’effrayer le non-initié. Mais « non-initié » n’étant pas contraire de « curieux », il peut même parfois en devenir l’un des synonymes voire un indispensable compagnon. Ainsi, inexorablement attiré par un dessin qui se moque des bonnes convenances, en s’évertuant au contraire à jouer l’alternance des styles en fonction des émotions (noir et blanc, couleur directe, crayonné, aquarelle, bichromie…), votre œil curieux de découvrir (tiens c’est justement le titre de la collection !), impatient de prendre son panard, s’accaparera la planète Tony Sandoval en moins de temps qu’il ne le faut pour le dire. Et il sera servi… Plus encore qu’il ne l’avait commis pour Le cadavre et le sofa, l’auteur mexicain plonge avec Nocturno dans un univers onirique déstabilisant. La mise en case du récit via son découpage subtil joue admirablement bien la partition duelle de cette plongée : une love story simple qui met en exergue les bons sentiments / un récit fantastique plus sombre qui fouille au plus profond du héros (et peut-être en chacun de nous ?). Le bon et le mauvais, l’amour et la haine, la violence et la douceur, l’ignoble et le sublime… Rien de bien nouveau, certes, si ce n’est l’angle choisi : le refus du compromis et de l’équilibre des émotions. On passe des unes aux autres, sans ménagement, constamment chahuté : ça peut rebuter, ça déstabilise, mais au final c’est terriblement malin…

voir la fiche officielle ISBN 9782888901945