parution 17 novembre 2017  éditeur Petit à petit  Public ado / adulte  Thème Historique

The Rolling Stones en BD

<span> Collectif</span>

Les Rolling Stones de A à Z, à flasher pour une lecture rythmée par les riff de Keith et la patate de Mick, au fil d’une ballade au cœur de ce groupe mythique.


The Rolling Stones en BD : <span> Collectif</span> (0), bd chez Petit à petit de Ceka, Collectif
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Petit à petit édition 2017

L'histoire :

C’est dans un métro, que Mick a attrapé au moment où les portes se refermaient, qu’il s’est assis en face de Keith. Celui-ci remarquant les vinyles du nouvel arrivant engage la conversation. Un train plus tôt ou plus tard n’aurait jamais permis cette rencontre, qui va révolutionner le monde du Rock avec la fondation des Rolling Stones. Rolling Stones ? Pierre qui roule, ok. Mais l’expression est beaucoup plus profonde que cela ! A la triste époque de l’esclavage, les victimes qui devaient quitter leur pays de force, emportaient une partie de leur terre natale en avalant un caillou. Pendant la traversée, il le ré-avalaient une fois expulsé… Puis ils le gardaient comme une relique une fois arrivés à mauvais port. L’expression argotique rollin’ stones faisant ainsi référence aux vagabonds, c’est le nom que Brian Jones, le premier leader du groupe, donna lorsque que leur premier producteur de concert leur demanda leur nom de scène. Un choix de dernière seconde (comme le métro), en référence à une chanson des Muddy Waters : Mannish Boy

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cet album est le fruit d’une collaboration multiple pour une bonne cause. Les Rolling Stones sont d’authentiques dinosaures, dont il faudrait cloner l’ADN (et le compte en banque) pour l’intérêt public et populaire. Outre leur talent planétairement reconnu, leur longévité en groupe (presque) intacte force le respect. Le chapitre Brian Jones restera à jamais une ombre portée sur leur histoire, alors que c’est lui qui l’amena à la lumière. Des anecdotes, des réponses à des rumeurs, des moments de vie inoubliables, qu’ils furent agréables ou non… La carrière des Stones est présentée en 20 chapitres qui reviennent sur l’essentiel et même plus. Biographie et planches dessinées rendent la lecture agréable, grâce à un bon équilibre et des textes bien écrits. De la mafia du Jazz qui les voyait arriver d’un mauvais œil, à leurs affaires de drogues et de cœur, la vie des Rolling Stones ne fut jamais un long fleuve tranquille. Et l’image d’une pierre qui roule dans le lit d’un torrent prend alors tout son sens.

voir la fiche officielle ISBN 9791095670384