parution 14 février 2014  éditeur Rackham  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Politique

Cairo blues

Portrait du Caire, de 2009 à 2012. La révolution, les évènements de la place Tahrir, l’espoir né des élections libres et les perspectives politiques : Pino Creanza livre le portrait d’une ville, si ancienne et prête à renaître, et de ses habitants.


Cairo blues, bd chez Rackham de Creanza
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Rackham édition 2014

L'histoire :

Le Caire, c’est d’abord, vu de l’avion, une oasis au bord de l’eau, le désert, les pyramides, la mer et le Nil. Puis, en partant de l’aéroport, une longue avenue de casernes, d'écoles militaires, de luxueuses villas, de banques, d’hôtels et de portraits d’Hosni Moubarak. On est en 2009. Passées les cartes postales, on arrive à la mégalopole, où les vestiges millénaires côtoient les immeubles ultra modernes, où l’opulence le dispute à la misère. Les premiers chapitres sont descriptifs : paysage, histoire, sociologie… Ce sont le Nil, les mosquées, le nilomètre de Rodah, la ville des éboueurs... puis à compter de 2011 et 2012, l’activisme, les blogueurs, la place Tahrir, l’affaite Talaat Mustafa, la révolution du 25 janvier, la chute de Moubarak, la victoire des frères musulmans et la prise en main du pouvoir par les militaires. Une BD riche d’informations pour comprendre l’Egypte d’aujourd'hui.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les italiens ont vécu beaucoup plus fortement et directement que nous les révolutions du « printemps arabe ». L’activisme politique, les blogs ont fleuri et l’enthousiasme ne s’est pas démenti jusqu’aux élections législatives de 2013 et l’irruption de Beppe Grillo et son parti cinq étoiles, tel un ovni dans le champ politique. De fait, Pino Creanza est un dessinateur d’actu, plutôt politisé puisqu’il a officié dans le très gauchisant Manifesto et dans le social-démocrate La Repubblica. Ses voyages récurrents en Egypte lui permettent de livrer une chronique sociale faite de portraits très attachants de la ville, de ses paysages et son histoire, de ses habitants. Observateur sans préjugés et attentif au détail, Creanza consigne avec soin ce qui change dans la ville, mais aussi ce qui semble immuable. Son témoignage est précieux pour comprendre les événements qui se sont déroulés ces dernières années en Égypte, mais aussi ce qui est en train de s'y produire aujourd'hui. Au moment où ce grand pays se dote d’une nouvelle constitution, la piqûre de rappel de Creanza est intéressante. Mais pas que. Il y a aussi beaucoup de poésie dans son récit, de majesté et d’émotion. C’est à un voyage qu’on est convié. Dans l’espace et dans le temps. S’il faut un bon degré de concentration pour entrer dans cette BD, celui qui y parvient en ressort sacrément chamboulé par l’espoir et la vitalité des Cairotes face à l’adversité. On pourrait peut-être le méditer avant de regagner notre lit moelleux…

voir la fiche officielle ISBN 9782878271751