parution 06 janvier 2016  éditeur Rue de Sèvres  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Policier

Arsène Lupin, les origines T3

Il faut mourir !

Pendant que les exploits du mystérieux « Prince des voleurs » font la Une des journaux, Arsène poursuit sa marche en avant. Épilogue d’un préquel qui devient de plus en plus passionnant.


 Arsène Lupin, les origines T3 : Il faut mourir ! (0), bd chez Rue de Sèvres de Deschodt, Abtey, Gaultier, Galopin
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Rue de Sèvres édition 2016

L'histoire :

Paris, juin 1893. Le prince des voleurs a encore frappé, en mettant la main sur la célèbre collection Lafitte. Le préfet Andrieux est dans une colère noire. La police est sur les dents. Le commissaire divisionnaire Bellemain est dans l’embarras. Pendant ce temps, l’Olympiade de la Croix des Whals continue. L’épreuve de kayak permet à Arsène de sauver des rapides Arès del Sarto d’une mort certaine. Mais cet acte de bravoure donne, malgré lui, une longueur d’avance à l’équipe de Bérenger. Les épreuves de javelot et de saut en hauteur permettent à l’équipe d’Arsène de réduire l’écart. Vient alors la dernière épreuve, celle d’un combat mêlant boxe française, anglaise et chinoise. Au cours du match, Arsène encaisse les coups de Bérenger et gagne sur le fil avec sa botte secrète, un high-kick. Dans le train qui se rend à Paris, Arsène fête sa victoire avec les Del Sarto : Arès, Athéna et leur père. Arsène promet de se rendre le lundi suivant à l’hôtel Meurice où descend toute la famille del Sarto. Entre-temps, Arsène rentre au château de Lillebonne où est séquestré son père, le comte Perceval de la Marche…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Il faut mourir ! marque la fin de cette trilogie bien construite autour des origines d’Arsène Lupin. Benoît Abtey et Pierre Deschodt jouent avec le mythe Lupin sans fausse note. Les évènements s’enchaînent sans discontinuer. Il parfait sa formation de gentleman-cambrioleur en remportant les épreuves qui se dressent face à lui. Des épreuves sportives, dans un premier temps, des épreuves de la vie dans un second. L’amour lui tend les bras, puis le fuit. La gloire est à portée de main, mais s’envole. Le supplice de Tantale, en quelque sorte. Le Comte de Monte Cristo en ligne de mire. Arsène devient Lupin, animé d’un désir de vengeance comme si la société l’avait poussé à devenir le plus célèbre des voleurs. Le trait de Christophe Gaultier s’est affiné album après album, au point de devenir plus lisible dans les scènes d’action. Tout en gardant son dessin particulier, avec ses hachures caractéristiques, renforcé par les couleurs élégantes de Marie Galopin. Cette trilogie mérite qu’on s’y attarde. Si vous l’avez manquée, ne la loupez pas au vol…

voir la fiche officielle ISBN 9782369810575