parution 15 mars 2017  éditeur Rue de Sèvres  Public ado / adulte  Thème Historique, Western

Géronimo (Matz-Jef)

Après le massacre de sa famille, le chaman Goyahkla prend le nom de guerre de Géronimo et voue sa vie au massacre des mexicains. Un biopic très réussi sur le tragique destin du célèbre apache.


Géronimo (Matz-Jef), bd chez Rue de Sèvres de Matz, Jef
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star
  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star
  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star
©Rue de Sèvres édition 2017

L'histoire :

En 1850, une troupe d’apache nomade établit son campement dans un coin aride et rocheux du nord du Mexique. Ils sont emmenés par le chef Mangas Coloradas, qui trouve le coin propice pour le gibier et proche du village de Kas-Ki-Yeh, où la tribu fait commerce avec les mexicains. Cependant, lors d’une de ces négociations qui a obligé les hommes à s’éloigner du campement, l’homme-médecine et chaman Goyahkla perçoit un net et sombre pressentiment. Quand les hommes reviennent au campement, celui-ci a été ravagé, pillé et incendié. Une survivante qui a fait semblant d’être morte rapporte que ce massacre est l’œuvre de mexicains. Goyahkla a perdu sa femme, ses trois enfants et sa mère. Sa haine est grande à l’égard des « yeux-clairs ». Mais Mangas Colorada préconise un retrait jusqu’à leur camp de base au nord, plutôt qu’un raid vengeur. Avec 12 guerriers valides, ils ne pourraient pas faire grand-chose. Discipliné, Goyahkla obéit, mais il ne prononcera pas un mot du voyage pédestre, ni ne mangera. Ils établissent un nouveau campement quelques semaines plus tard au bord de la Gila River. Depuis ce lieu, ils reconstituent leurs forces. Goyahkla nourrit sa vengeance et fait son deuil. Le jour où le sentier de la guerre est décidé par le conseil de la tribu, Goyahkla annonce qu’il a vu l’avenir : il mourra vieux et consacrera sa vie à la vengeance de sa famille. Première étape : rassembler d’autres tribus apaches, dont celle commandée par Cochise…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Surtout connu pour avoir scénarisé le Tueur, Matz s’associe une nouvelle fois au dessinateur Jef (avec lequel il a déjà adapté Balles perdues et Corps et âme, de Walter Hill) pour livrer cette épaisse biographie du chef de guerre indien Géronimo. Parenthèse : c’est étonnant comme certains sujets inspirent parfois plusieurs auteurs en même temps : Delcourt vient déjà de se livrer à l’exercice de la biographie du célèbre apache… et l’acteur Ethan Hawke remet ça en parallèle (chez Hachette) ! Dans cette belle version éditée par Rue de Sèvres, les auteurs prennent le destin de Géronimo au moment de l’acte fondateur de sa haine, alors qu’il s’appelait encore Goyahkla : le massacre de sa famille par des mexicains. Dès lors, l’apache, qui a des dons de voyance, sait qu’il mourra vieux et qu’il vouera sa vie à venger les siens. En 4 chapitres, plus un épilogue, nous suivons la construction mentale et la réalisation de ce destin guerrier. Le sang appelle le sang, les raids vengeurs se répondent, ainsi de suite durant une trentaine d’années… jusqu’à la reddition – pacifique mais tragique – des apaches. Le bouquin est épais (120 pages), mais il se laisse lire très facilement, en raison d’un rythme de séquences immersif et du fort karma de son sujet. Les auteurs accordent notamment une large place à une narration 100% graphique, avec des séquences dénuées de phylactères (les attaques, de part et d’autre). Des cases pleines planches ponctuent régulièrement le récit, en adéquation avec le sentiment de souffle et de liberté qui s’empare de quiconque parcourt les grands espaces américains. A travers son dessin réaliste, Jef place le personnage charismatique de Géronimo véritablement au centre du récit, avec des traits de visage incarnant la sévérité, la discipline et l’opiniâtreté. Un biopic très crédible et donc captivant.

voir la fiche officielle ISBN 9782369813866