parution 10 mai 2017  éditeur Rue de Sèvres  Public ado / adulte  Thème Guerre

La Guerre de Catherine

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, Rachel doit porter le prénom de Catherine. Sans cesse, elle doit fuir. Par chance, entre ses mains, un appareil lui donne une autre vision du monde. De l'horreur naît un moment de beauté.


La Guerre de Catherine, bd chez Rue de Sèvres de Billet, Fauvel
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Rue de Sèvres édition 2017

L'histoire :

La seconde guerre guerre oblige bien des gens à changer de vie. C'est le cas de la jeune Rachel. Ses parents ayant disparu, elle intègre une école un peu particulière, la Maison de Sèvres, au début des années 40. Dans cet établissement, elle va découvrir la photographie et y prendre goût. Sa passion pour le monde qui l'entoure va l'inciter à le regarder à travers son objectif. A cette époque, l'Etat Français, aidé par l'envahisseur allemand, réalise des rafles de juifs. Afin de protéger les enfants, les enseignants décident alors de changer leur identité. Ainsi, Rachel Cohen devient Catherine Colin. Suite à des dénonciations, les autorités se font plus insistantes dans les contrôles. Pour la sécurité des enfants juifs, il faut donc les envoyer ailleurs. C'est ainsi que Rachel va être dirigée dans un couvent catholique, puis une ferme, un orphelinat et enfin d'une maison de résistants. Son parcours va l'amener à rencontrer des gens bienveillants et plein d'amour. Munie de son appareil photo, elle immortalise ces personnes et les moments de sa vie. Derrière l'horreur, peut toujours se cacher la beauté de l'humanité...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

En amont de cette BD, dans une œuvre romanesque jeunesse, Julia Billet racontait l'histoire de sa mère, pensionnaire à la Maison de Sèvres. Inspirée par cette histoire vraie, Claire Fauvel nous retrace ici le parcours romancé d'une jeune fille extraordinaire durant la seconde guerre mondiale. Un vrai travail d'adaptation tout en finesse et en délicatesse. Le juste milieu est toujours trouvé entre les situations très difficiles, la fuite des enfants et l'espoir d'une jeune adolescente. Jamais le récit ne tombe dans l'émotion facile. Le rendu graphique est également sublime. Un trait léger, des couleurs douces... tout est empli de douceur. La petite fille est mignonne et attachante, tout comme ceux qui vont l'aider et la protéger. On rencontre ici des enfants pleins de générosité, des gens qui accueillent sans retour ces enfants et ces résistants prêts à tout pour la liberté. Les pages se tournent avec plaisir, malgré l'horreur de l'époque. De plus, les moments autour de l'appareil photo sont très intéressants. Nous voyons ce que l'héroïne voit du monde. Les photographies se révèlent doucement au regard du lecteur. Des instants volés qui montrent l'Histoire autrement. Ces images sont d'autant plus touchantes qu'à la fin de l'album sont présentées les vraies photographies prises par la mère de Julia Billet. Ce récit a valeur de témoignage exceptionnel, souligné par des photographies authentiques. Un voyage au cœur de l'Histoire qui montre que l'homme est capable du pire et aussi du meilleur.

voir la fiche officielle ISBN 9782369813620