parution 03 février 2016  éditeur Sandawe  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action

Les Anges visiteurs T2

Les jumeaux célestes

Deux créatures humanoïdes extraites de la faille de San Andreas révèlent à un groupe de scientifiques les origines de la vie sur Terre. Ni plus ni moins. Conclusion d’une aventure de science-fiction parfaitement intrigante…


Les Anges visiteurs T2 : Les jumeaux célestes (0), bd chez Sandawe de Barboni, Murzeau
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Sandawe édition 2016

L'histoire :

Lors de fouilles secrètes dans les entrailles géologiques de la faille de San Andreas, une paléontologue fait une découverte extraordinaire : des tissus biologiques proliférant, du type de ceux qui sont à l’origine de toute vie sur Terre. Ces spécimens à la fois minéraux et végétaux composent finalement une sorte d’« être » ultime supérieur et absolu, enterré et développé là. La paléontologue elle-même est absorbée par cette entité, en un cocon protecteur, juste après avoir convoqué sur le site sa fille et son ami. Kristina et François font les mêmes déductions stupéfiantes, mais ils n’ont pas le temps de s’interroger sur l’opportunité de divulguer cette information au monde ou non, qu’une créature humanoïde recouverte d’une sorte de combinaison modulable est générée par cette entité. Celle-ci prend l’apparence de Kristina et s’enfuie avec elle et François, juste avant que la zone n’explose. Baptisée « Eva » par Kristina, la créature qui a pris son apparence manifeste dès lors son intelligence hors norme. Tout d’abord mimétique, elle est finalement confrontée à la structure d’un ordinateur, ce qui lui permet d’apprendre instantanément les codes de communications humains. Elle se met alors à expliquer énormément de concept sur l’origine de la vie et les mondes parallèles à un astrophysicien et exobiologiste appelé à la rescousse. Dans le même temps, une créature similaire mais plutôt masculine s’enfuit des laboratoires de l’armée. Elle est pourvue d’une paire d’ailes dans le dos et rejoint la civilisation humaine en volant, suscitant la panique et les réflexes belliqueux de l’armée…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L’intrigue du premier opus posait les bases d’une découverte scientifique dépassant de loin toutes celles déjà faites depuis l’aube de l’humanité. Accrocheur, n’est-il pas ? Ce pitch des Anges visiteurs était effectivement propice à encourager les édinautes de Sandawe à financer la suite ! Et ça continue dans le tome 2 : un groupe de privilégiés sont mis en contact avec des spécimens extraterrestres découverts dans les entrailles de la Terre, qui leur expliquent carrément les origines de l’humanité, son destin, ainsi que la logique de l’univers. La scénariste Thilde Barboni parvient ici à faire un amalgame cohérent de théories cartésiennes sur tous ces sujets, tout en les raccordant au bon vieux mythe des anges, rythmant cela via une narration efficace. Certes, une telle matière scientifico-science-fictionnesque réclame pas mal de palabres et laisse peu de place à l’action. Mais on ne s’ennuie pas une seconde pour autant, en raison des révélations graduellement fracassantes sur le processus de vie et la maîtrise apparente dont en disposent les créatures. Barboni est secondée dans le suspens par la mise en scène d’Emmanuel Murzeau, plus accrocheuse que son dessin brut. Celui-ci se résume la plupart du temps à un rough crayonné et colorisé. Cette technique permet assurément de ne pas passer trop de temps sur des détails inutiles à l’enchaînement de révélations parfaitement palpitantes. Les lecteurs sortent pantois de ce diptyque désormais terminé, face à moult questions philosophiques…

voir la fiche officielle ISBN 9782390140184