parution 04 mars 2015  éditeur Sarbacane  Public ado / adulte  Thème Guerre, Roman graphique

Jiseul

L’histoire vraie d’un groupe de villageois coréens ayant trouvé refuge dans une grotte de l’île de Jeju pour échapper aux massacres de l’armée en 1948. Peine perdue, vies volées.


Jiseul, bd chez Sarbacane de Keum Suk
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Sarbacane édition 2015

L'histoire :

Deux enfants jouent à se représenter en bonhommes de pierres dans la campagne coréenne de l’île de Jeju. Avec le temps qui vire à l’orage, ils vont se mettre à l’abri. Pendant ce temps sur la côte, des hommes armés débarquent. Plus tard, des soldats se restaurent tranquillement dans une maison vidée de ses occupants. Dans la campagne environnante, Man Cheol s’enfuit un fusil à la main. Quand il rejoint ses amis, ils lui demandent où il l’a trouvé ; il explique qu’il l’a volé au village occupé par des soldats. Il a aussi ramené un avis d’interdiction de se trouver à plus de cinq kilomètres de la côte, où les émeutes font rage, raconte-t-on. Quelques villageois ont entendu parler d’une grotte à quelques heures de marche. Alors ils décident de regrouper les familles et de laisser (à contre cœur) ceux qui ne veulent pas partir. Un groupe de 120 personnes est formé et se met en quête du refuge. Après toute une journée et toute une nuit de recherches, la grotte est finalement localisée. Accueillis par un tas d’ossements dont ils ignorent l’origine, les villageois décident malgré tout d’investir les lieus exigus. Au village, les soldats savent que des salauds de rouges se planquent dans une grotte, le sergent-chef Kim exige que les environs soient passés au peigne fin…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Tout au long de cette fuite désespérée d’un ennemi implacable et cruel, la vie suit son cour. Les villageois font des projets, les amours timides se révèlent, les familles se protègent au fond de cette grotte où ils sont 120 à avoir trouvé refuge. Pourtant, il ne restera rien de toutes ces étincelles d’espoir ayant jailli au cœur de ce drame humain. Avec Jiseul, Keum Suk Gendry-Kim (Le chant de mon père…) rend hommage à travers un témoignage bouleversant aux victimes de cet Ouradour sur Glane de Corée. Son dessin aquarellé, graphique et minimal, donne corps de manière pudique à cette barbarie due, en partie, à l’initiative d’un meneur dont la cruauté sera finalement punie par ses propres soldats. C’est toute l’horreur de la guerre qui défile au long des 250 pages de cet album, la fuite des innocents, la traque militaire, la haine aveugle, la peur primale, les trahisons qui en découlent, l’angoisse des familles. Comme ce paysan qui tient, malgré le risque d’être pris, à nourrir ses bêtes restées au village… Futile préoccupation décalée, en ces temps troublés et pourtant singulièrement humaine. Après le film sorti en 2012 de O Muel, le devoir de Mémoire nécessaire à ce genre d’exactions est cette fois abordé graphiquement. L’aspect simple et abstrait des coups de pinceaux de l’auteure trouve son sens dans une évocation adoucie, visuellement, d’une période terrible et cependant méconnue de l’histoire du monde ; où une fois de plus, la présence américaine n’a pas permis d’éviter le pire…

voir la fiche officielle ISBN 9782848657745