parution 01 novembre 2017  éditeur Sarbacane  Public ado / adulte  Thème Roman graphique

Le Rêve de Meteor Slim

Un singing road movie sur la vie d’un bluesman qui aurait pu exister tant son parcours est réaliste et triste…comme le Blues qui vient de là. Une tragi-comédie inspirée sur l’importance d’aller au bout de ses rêves.


Le Rêve de Meteor Slim, bd chez Sarbacane de Duchazeau
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Sarbacane édition 2017

L'histoire :

Un homme chante, guitare à la main, en se promenant dans la campagne. Il évoque ses exploits sexuels de la nuit passée et raconte qu’il en veut encore plus. Après avoir manqué de s’étouffer avec de l’eau, il se repose à l’ombre d’un arbre tout en s’imaginant porter la moustache. Bientôt, un autre guitariste approche et lui fait remarquer qu’un bestiaux a chié dans sa guitare… Il attirera moins les filles avec une guitare qui pue ! Et l’inspiration vient de suite au nouvel arrivant qui veut en faire une chanson. Les deux hommes se présentent : Robert Johnson et Edward Ray Cochran, l’homme à « stinking guitar ». Quand Robert entonne son chant, Edward est bluffé. Malheureusement, ce n’est pas réciproque et l’autre trouve que ses chansons sont de la camelote pour singe. Il invite Edward à se sortir les couilles pour chanter juste, malgré sa voix d’chiotte. Ce dernier accuse le coup, très vexé de l’avis de son confrère. Il explique qu’il a pas tout largué y’a une semaine pour que le premier mec qu’il croise le foute en l’air en moins de d’deux. Robert lui conseille encore de se sortir les doigts du cul s’il veut réussir et reprend son chemin, laissant Edward en rase campagne et en pleine interrogation.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Frantz Duchazeau a écrit et dessiné Le rêve de Meteor Slim comme la biographie d’un gars de la cambrousse qui quitte sa famille naissante pour tracer la route, tel un musicien bohème. Drôle, rude et touchant, son parcours parle merveilleusement d’une humanité qui concerne chacun de nous ; mais « nous » dépendons aussi des autres et vice versa. Le crayonné faussement brouillon a toute sa place dans le rêve que poursuit Edward Ray Cochran, alias Meteor Slim, rappelant constamment la rudesse du milieu d’où vient le blues. Le héros est un homme, rien qu’un homme qui cherche son bonheur avec maladresse, ce qui le rend très attachant. Le ton parfois désopilant de son histoire pourtant difficile ouvre une réflexion sur la vie en son entier. Il faudra la subir par moment et l’accueillir comme il se doit pour rebondir ou sombrer, tout dépend de sa nature ou de son niveau d’épuisement. Le travail tout en noir et blanc fait passer beaucoup d’émotions à travers les ambiances typiquement américaines de la première moitié du XXème siècle, que ce soit au calme ou à la castagne. Le charme opère, porté par la force de celui de Meteor Slim, qui mènera sa vie guitare grattante à défaut de tambours battants !

voir la fiche officielle ISBN 9782377310296