parution 15 janvier 2014  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Alyssa T1

Un QI de génie

Avec Alyssa et son prénom de super-héroine, les éditions Soleil inaugurent une série sur une jeune fille pas comme les autres… qui s’efforce de s’insérer dans le monde impitoyable de la normalité. Rires garantis


 Alyssa T1 : Un QI de génie (0), bd chez Soleil de Bauthian, Morse, Blancher
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2014

L'histoire :

160. Non, ce n’est pas le nouveau tour de poitrine de Nabilla. C’est le Q.I. de la petite Alyssa (1m55). Ce génie tente ce qu’elle appelle une « infiltration » dans un collège normal et intègre un groupe d’amies de trois jeunes filles plus ou moins avancées physiquement et intellectuellement. Dans ce monde de convenances sociales qu’est l’adolescence, Alyssa masque tant bien que mal son amour pour les sciences, les maths, l’orthographe (même si, craquant, elle va rapidement corriger les petits mots des toilettes). Elle fait semblant de se passionner pour les déboires et les amours des starlettes prémâchées, de trouver Quentin le footeux idiot « trop canon », bref, de s’intégrer. Elle associe ses parents à ses études comportementales, son petit frère... Et même son chien est le cobaye de ses expériences. Elle ne laisse rien au hasard. Même si, malgré elle, elle se laisse parfois piquer au jeu…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Eh non, Alyssa n’est pas une énième super-héroïne au large et généreux décolleté estampillé Soleil (non pas que ça nous déplaise). C’est une petite ado, rouquine, hyper active et, surtout, surdouée. Il a fallu un bon trio de femmes qui dépotent pour faire cette BD fraîche et sympa, qui ne se prend pas au sérieux, mais qui passe avec brio quelques messages sur l’adolescence, sur la recherche de la convention, quelquefois même la convention DANS l’originalité… C’est aussi la première série-gag de la scénariste Isabelle Bauthian. Et ça se sent un peu, parce que les premières pages sont légèrement poussives. Il faut bien quelques pages pour vraiment entrer dans l’histoire et se prendre à rire. On se prendra même à rire plusieurs fois : les situations dans lesquelles le petit génie se retrouve sont souvent loufoques, toujours bien décalées. Le discours et les dialogues sont toniques et cadrent parfaitement avec le dessin « nipponisant » de Rebecca Morse. C’est expressif, très dynamique et agréable à regarder. Si on y ajoute les couleurs vives et toniques de Virginie Blancher, c’est un résultat homogène. Vif intellectuellement et visuellement, en somme. On passe un bon moment avec la petite Alyssa et on a hâte de la voir évoluer...

voir la fiche officielle ISBN 9782302036963