parution 28 octobre 2009  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Historique

Bravesland T1

Constant

Ayant pris part, malgré, lui à la bataille que se livrent anglais et français en Amérique du Nord, un acadien coureur de jupons découvre un territoire que les indiens n’interdisent pas pour rien. Histoire, légendes et frissons...


 Bravesland T1 : Constant (0), bd chez Soleil de Lassablière, David, Ferniani, Rieu
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2009

L'histoire :

Il y a longtemps, un chef indien soucieux de maintenir l’harmonie entre son peuple et la terre, sacrifia ses trois fils. Ainsi, leurs descendants pourraient prospérer loin de leurs querelles. Ils hériteraient d’une terre qui ne saurait appartenir qu’à ceux qui y verseraient le sang de leur sang… En 1756, dans le port de Boston, Constant, un acadien fougueux, est bien loin de se préoccuper de ce type de légende indienne brumeuse. Son seul souci, pour l’heure, est de s’extraire de la couche de la fille du Colonel Steekwood sans trop de bobos : les soldats du paternel sont chargés de lui faire gouter baïonnette ou mousquet. Agile, il leur échappe et se fond sans trop de peine dans les ruelles du marché. Peu après, laissant derrière sa dulcinée, il prend la direction de Québec, la capitale de la Nouvelle France où, en raison de son pédigrée, il se pense plus en sécurité qu’avec des anglais. En route, il rencontre Otiron’Tara, un indien Huron qui souhaite s’engager dans les forces françaises. Les deux amis se séparent en arrivant en ville et Constant ne tarde pas à trouver un petit boulot pas si honnête qu’il n’y semblait : il ne lui faut qu’une nuit pour se retrouver dans les geôles de l’armée française. Aussi pour éviter la corde, il accepte de s’engager dans l’armée. Par chance, il y retrouvera Otiron’Tara. Pour son plus grand malheur, il suivra ses officiers en territoire interdit où, justement, survivent les légendes indiennes brumeuses…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pour cette nouvelle série en deux parties, Fabrice David et Grégory Lassablière entremêlent Histoire, récit d’aventures et légendes indiennes, pour une mise en bouche divertissante et rythmée. Nos 2 férus d’Histoire (La croisade des enfants, Les voies du seigneur… en sont quelques exemples), plantent leur intrigue dans une période un peu moins présente de nos manuels scolaires et dans la BD : un petit voyage outre Atlantique, au 18e siècle, pendant la guerre de 7 ans qui vit (entre autres) français et anglais se disputer le bout de gras ou plus précisément celui des autochtones indiens. Indiens, guéguerre, costumes d’époques : il y a là déjà matière. Alors, lorsque de surcroit, ce tableau se complète d’un trousseur de fille de colonel malchanceux, de quelques massacres sanguinaires mystérieux et d’un territoire interdit, on se dit qu’on risque fort de ne pas s’ennuyer. Le rythme choisi par les scénaristes ne nous y invite d’ailleurs pas. On regrette même, parfois, de ne pas avoir le temps de s’attarder sur chacun des protagonistes : la course folle, l’enchainement des événements, leur laissent le goût de superficialité et les rendent moins attachants qu’ils l’auraient mérité. Faut-il y voir la nécessité de boucler l’intrigue en 2 tomes pour ne pas perdre de temps à délayer un chouya ? Autre facteur à étudier avant de se saisir du récit : le mélange des genres (épopée historique / légende fantastique) : s’il permet de faire virevolter le scénario, il risque de ne pas convaincre les purs amateurs d’aventures, d’indiens ou de récits guerriers. Le dessin rend, quant à lui, parfaitement service à l’entame de série : fidèle au contexte historique, précis, réaliste et ne faisant aucune économie. Une bonne idée, en tous cas, qui mérite qu’on patiente pour suivre son prolongement.

voir la fiche officielle ISBN 9782302008243