parution 15 juillet 2004  éditeur Soleil  collection Soleil levant
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Esotérique, Thriller

Cross fire T1

Opération Judas

Un duo d'agents d'action œuvre au service d'un cardinal du Vatican qui veut préserver les secrets occultés de l'Eglise. Mise en place réussie d'une série d'action attachante, dans les arcanes inavouables de la chrétienté.


 Cross fire T1 : Opération Judas (0), bd chez Soleil de Sala, Chan
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2004

L'histoire :

Le 13 octobre 1307, les templiers chargent en toute hâte des reliques sacrées dans un navire amarré à l'intérieur du port fortifié de la Rochelle. À l'extérieur, les armées royales et papales tentent d'enfoncer la lourde porte pour les récupérer. Quand l'inquiétant inquisiteur y parvient, il est trop tard : la flotte de l'Ordre du Temple a pris la mer, en ordre dispersé, afin de brouiller les pistes. 700 ans plus tard, Sofia et Luigi sont en mission spéciale sur l'île de Oak Island, en Nouvelle Écosse (Canada). Tous deux sont des archéologues très particuliers au service du cardinal Marchesi, un « haut-gradé » du Vatican qui s'est fixé pour mission de préserver la puissance de l'Eglise – et donc d'occulter tous les éléments authentiques qui discréditeraient les fondamentaux du dogme. Ils sont équipés d'un matériel dernier cri et doivent récupérer des reliques dans une crypte récemment découverte au niveau de la mer. Le créneau d'action est très restreint avant que la marée haute ne s'engouffre à l'intérieur de cette nécropole. En outre, Sofia et Luigi ont la surprise de trouver des hommes en armes devant le trou d'accès. Qu'importe : une seringue hypodermique tirée dans la nuque, et l'accès est de nouveau possible. Sofia se lance, à la frontale, et en gardant un contact radio permanent avec Luigi. Au fond d'une salle, elle ouvre une tombe et trouve un crâne et deux tibias disposés à la manière d'un drapeau pirate. Elle n'a hélas pas le temps de poursuivre plus avant son expédition, car une vague géante déboule dans un grondement sourd...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Nous sommes en juillet 2004 et le Da Vinci Code n'est pas encore devenu un phénomène littéraire et cinématographique... Mais déjà, le scénariste Jean-Luc Sala se lance-t-il dans la réalisation de Cross fire, thriller ésotérique et d'action, au moment où son éditeur crée la collection Secrets du Vatican, et où Glénat lance sa Loge Noire. Les arcanes mystérieuses de la chrétienté ont clairement le vent en poupe et sous prétexte de cette mode, nombre nanards verront le jour. Pour autant, Cross fire n'a pas prétention à emprunter une quelconque rigueur historique ou théologique. Le credo est typiquement ici le divertissement rocambolesque teinté d'humour, quelque part entre James Bond, Lara Croft et Nikky Larson. Nos héros sont des ultra-agents de terrain au service d'un ponte du Vatican, qui cherche à dissimuler les vérités inavouables concernant les Evangiles, afin de préserver la puissance de l'Église. Sexy et sportive, Sofia est une archéologue cultivée ; elle fait tandem avec un beau gosse issu de la mafia, qui ne craint pas le flingage de masse et qui a le don de passer entre les balles. Ensemble, ils courent après des reliques sacrées des templiers et se confrontent à une autre confrérie occulte et armée, dirigée par un être visiblement néfaste et surnaturel... Mais nous en saurons assurément plus dans les tomes à venir. Ce premier opus attachant se présente comme un très bon divertissement de présentation, rythmé par une narration solide et immersive, prometteur d'une série qui comptera 7 tomes, au total. Il permet au dessinateur Pierre Mony-Chan de faire ses premières armes et de dévoiler un style encore oscillant entre les tronches caricaturées SD façon manga et un semi-réalisme franco-belge plein de peps. Certains angles et profondeurs dynamisent vraiment l'action et emportent l'adhésion, malgré le léger manque de régularité dû à une première œuvre.

voir la fiche officielle ISBN 9782845658356