parution 11 octobre 2017  éditeur Soleil  collection 1800
 Public ado / adulte  Thème Policier

Dr Watson T2

Le Grand Hiatus

De retour en Afghanistan, John Watson se remémore son passé lorsque, 11 ans auparavant, il se battait sous le drapeau de l’Angleterre. Une conclusion troublante mais originale…


 Dr Watson T2 : Le Grand Hiatus (0), bd chez Soleil de Betbeder, Perovic, Gonzalbo
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2017

L'histoire :

Enfin sorti du charnier dans lequel il semble avoir séjourné pendant plusieurs jours, le docteur John Watson découvre qu’il se trouve en Afghanistan. Là, il assiste à une scène qui lui remémore sa précédente venue. Il y a maintenant onze ans de cela, Watson était en effet présent en terres d’Orient, sous les ordres de l’armée d’Angleterre. En ce 26 juillet 1880, après avoir marché plusieurs heures sous une forte chaleur, les soldats anglais découvrent que leurs éclaireurs ont été assassinés par l’ennemi. Le général ordonne alors à ses hommes de désigner 5 volontaires afin de créer une nouvelle équipe d'éclaireurs. Il précise que si personne ne se propose, ils camperont pour le reste de la journée pour regarder les corps de leurs défunts confrères sécher au soleil. Un certain James Murray se porte volontaire, en précisant qu’il l’aurait été même sans le chantage du général. N’ayant pas sa langue dans sa poche, Murray est aussitôt nommé sergent. Mais il se retrouve également dans l’obligation de composer le reste de l’équipe lui-même afin, selon le général, de découvrir que la responsabilité est parfois lourde à porter. Nullement impressionné, le nouveau sergent précise qu’il va choisir des volontaires qui s’ignorent encore. Ils portent son dévolu sur un indien, un duo prénommé Smith et Jones et un médecin. Un certain John Watson…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Trois ans qu’on attendait la conclusion du grand hiatus à la sauce Stéphane Betbeder ! Notre attente est aujourd’hui récompensée, avec ce second album reprenant exactement là où se concluait le premier. Pour rappel, le grand hiatus est la période situé entre le moment où Sherlock Holmes meurt lors de son duel face à James Moriarty et celui où il fait son retour à Londres bel et bien vivant. Dans l’album précédent, le scénariste alternait son récit entre le présent – où Watson se réveille complètement perdu au sein d’un trou et avec une trentaine de kilos en moins – et le passé – où l’on entrevoyait les événements qui l’avaient amené dans ce pétrin. Dans cette suite, l’auteur réitère le même principe. A la différence qu’ici, l’intrigue alterne entre deux récits au cœur de l’Afghanistan. D’un côté, on découvre le passé militaire de Watson ; de l’autre, son retour onze ans plus tard, alors qu’il suit les agissements du colonel Moran, le second de feu Moriarty. Le récit se révèle dès lors plaisant en ce qui concerne le passé du médecin, mais un peu plus nébuleux dans le présent, où le héros semble bloqué dans une sorte de sort mystique. Le brouillard se lèvera à la fin de l’album, via une conclusion osé et troublante. Côté dessins, Darko Perovic reste dans la continuité du précédent album avec des graphismes dans la veine de la collection 1800. Ce diptyque ne manque donc pas de saveur, mais il reste néanmoins en dessous d’autres séries également basé sur l’univers de Sir Arthur Conan Doyle (Holmes, Les quatre de Baker street, Sherlock Holmes Society)…

voir la fiche officielle ISBN 9782302047891