parution 27 septembre 2017  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Elfes – Saison 4, T18

Alyana

Lorsqu’une elfe vient au monde en sachant déjà parler, la tribu des blancs est aussi inquiète que fascinée par cet être qui grandit rapidement… Un nouveau personnage fort au sein des elfes blancs !


 Elfes – Saison 4, T18 : Alyana (0), bd chez Soleil de Peru, Bileau, Merli
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2017

L'histoire :

La nécromancienne Lah’saa enfin vaincue, les peuples des terres d’Arran vont enfin pouvoir profiter de la paix. Cependant, rien n’est moins sûr du côté de la tribu des elfes blancs. Le chef Orbotesh est en effet très inquiet concernant la grossesse de Tenashep, l’épouse du défunt chasseur Fall. Une inquiétude née lors de la bataille de Slurce, lorsque les goules de Lah’saa ont épargné Tenashep, alors qu’elle était à leur merci. Pour Orbotesh, il ne fait aucun doute qu’elle porte en elle quelque chose de mauvais, issu d’une magie mauvaise et dangereuse. Son conseiller tente de le raisonner en lui expliquant qu’il peut aussi s’agir d’un miracle né au sein d’une guerre meurtrière... mais Orbotesh n’y croit pas ! Il retourne donc sur les lieux de la bataille en espérant y trouver une piste. Sur place, il croise la route d’hommes se cachant sous une capuche et prétendant être des gardiens de l’avenir. L’un d’eux partage ensuite sa vision avec Orbotesh, une vision de mort liée au futur et à la naissance de l’enfant elfe. Dans la nuit, Tenashep donne naissance à son enfant sous l’œil de tous les animaux. Qu’ils viennent de la mer, du ciel ou de la terre, ils se sont tous rassemblés à proximité pour assister à l’événement. Une jolie petite fille elfe possédant des ailes de dragons vient ainsi au monde. Or à peine sortie, cette dernière est déjà capable de parler ! Et elle se choisit elle-même le nom de Alyana…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après l’arc narratif consacré à la grande guerre contre Lah’saa, la série Elfes allait devoir trouver une nouvelle intrigue au moins aussi intéressante, tout en mettant en scène de nouveaux personnages forts pour remplacer les nombreux morts du côté des « gentils ». Et c’est exactement ce que met en place Olivier Péru avec ce nouvel album consacré aux elfes blancs. Dès le départ, le scénariste nous fait découvrir Alyana, la fille de son précédent héros, Fall. Avant même sa naissance, l’elfe est l’objet de tous les regards et de toutes les craintes. Sachant parler dès la naissance et grandissant à une vitesse supérieure à la moyenne, l’héroïne peut aussi bien être une bénédiction qu’un futur fléau, étant donné ses capacités hors normes. On suit donc avec beaucoup d’intérêt les premiers pas d’Alyana afin de découvrir en même temps qu’elle le destin qui l’attend. Sans en dévoiler de trop, une nouvelle intrigue (qui devrait continuer dans les autres albums de la série) se met en place. On fait également la connaissance d’un personnage mi-orc mi-gobelin. Un anti-héros sans aucun doute lié à la troisième série se déroulant dans les terres d’Arran (après Elfes et Nains) qui démarre tout bientôt. Pour mettre en images ce 18ème tome, on retrouve de nouveau Stéphane Bileau (et Pierre-Denis Goux pour quelques pages en solo ou à quatre mains). Fidèle au style des précédents albums, Bileau fournit un travail à la hauteur du scénario. Ce bon album amène donc de nouveaux ingrédients et peut être apprécié aussi bien par les nouveaux-venus que les fidèles de la première heure.

voir la fiche officielle ISBN 9782302063723