parution 17 mai 2017  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Elfes – Saison 4, T17

Le Sang noir des Sylvains

Suite au décès de sa sœur, l’elfe Ilaw est confié par son père à son oncle, un sang-mêlé, afin de subir une éducation en pleine mer. Naissance d’un nouveau personnage au sein du riche univers des elfes


 Elfes – Saison 4, T17 : Le Sang noir des Sylvains (0), bd chez Soleil de Jarry, Maconi, Righi
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2017

L'histoire :

Ilaw est un jeune elfe sylvain comme les autres qui aime gambader et s’amuser dans la forêt. Le jour de ses 7 ans comme tout mâle qui se respecte, il reçoit une formation au combat dispensé par son paternel. Mais alors que sa huitième année d’existence approche à grand pas, un événement va vernir troubler son destin. En effet, sa sœur est retrouvée morte, assassinée par une bête sauvage. Suite à cela et sans aucune explication, son père confie la suite de son éducation à son oncle Astaran, un elfe de sang-mêlé moitié sylvain, moitié bleu. Désormais, Ilaw n’a d’autre choix que de suivre cet oncle capitaine de navire qu’il ne connait pas et de vivre le reste de son existence en pleine mer. Ayant du mal à comprendre pourquoi ses parents ont soudain décidé de l’abandonner, l’enfant elfe questionne son tonton. Mais ce dernier refuse de lui répondre et précise même qu’il ne doit plus lui reposer cette question, à moins d’être vraiment prêt à attendre et accepter la réponse. Les jours passent et Ilaw tente de se faire à sa nouvelle vie de marin, lorsqu’il est pris à parti par un autre matelot, le mousse qui se prénomme Tobs. N’ayant que quatre ans de plus qu’Ilaw, Tobs ne reçoit pas la même part de butin que les autres... alors il passe ses nerfs sur le plus jeune ! Cependant, un soir de tempête, Ilaw en profite pour se venger en tuant Tobs et en faisant passer discrètement son corps par dessus bord…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après la victoire des tribus alliés face à Lah’saa la nécromancienne et son armée de mort vivants, on était en droit de se demander si la série concept Elfes allait perdurer. Avec la sortie de ce 17ème tome, et au moins deux autres déjà annoncés, on a désormais notre réponse. Pour ce nouveau récit du côté des elfes sylvains, le scénariste Nicolas Jarry propose un récit qui s’étend sur de nombreuses années. Il démarre en effet avant le conflit autour de la nécromancienne et se poursuit bien après. On suit alors la vie d’Ilaw, un elfe de forêt qui possède en lui un passager noir qui fait de lui un tueur. Mais contrairement aux autres elfes sombres, il ne va pas apprendre à contrôler ses pulsions en devenant un assassin au sein de la citadelle de Slurce, car ses parents vont cacher ses penchants et le confier à son oncle marin. Si on suit avec intérêt les mésaventures de ce nouveau personnage, il faut avouer que le scénario peine à rivaliser face à l’intrigue autour de Lah’saa qui occupait les albums précédents. Pas mauvais du tout, mais bien dessous quand même. Aux dessins de cette nouvelle aventure dans l’univers des sylvains, on retrouve de nouveau Maconi. De nouveau, le dessinateur fait du bon boulot. Les décors sont aussi charismatiques et importants que les protagonistes et les scène de batailles sont aussi intenses que si l’on s’y trouvait nous-mêmes. Pour finir, on est content de poursuivre l’aventure elfique même si, comme on pouvait s’y attendre, ce nouvel album n’est pas au niveau des derniers en date…

voir la fiche officielle ISBN 9782302059603