parution 03 avril 2013  éditeur Soleil  Public ado / adulte  Thème Heroic-fantasy

Fables de l'Humpur T1

Les clans de la Dorgne

Un jeune grogne de la communauté de Manac se lance sur la trace des anciens Dieux humains. Quête initiatique dans un futur imaginaire, adapté du roman de Pierre Bordage...


 Fables de l'Humpur T1 : Les clans de la Dorgne (0), bd chez Soleil de Bordage, Roman, Vincent
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2013

L'histoire :

Révolté par les coutumes de son village, qui conduisent tous les mâles à se battre pour engrosser les femelles, le soir des récoltes, Véhir quitte les siens sur un coup de tête. Au cœur de la forêt, il rencontre Jarit, un grogne comme lui, ermite réfugié dans un bâtiment très ancien, vestige d'une période oubliée. Le vieux sage lui raconte que des Dieux humains ont vécu avant eux dans cette maison, lui en montre des images sur un vieux papier. Les Dieux étaient beaux, leurs visages étaient fins et dépourvus de groins. Il lui affirme que ces dieux humains existent toujours, que Véhir peut les retrouver. Il lui lègue pour cela une épée, comme ni les grogne ni les hurle n'en connaissent aujourd'hui, et lui demande de s'en aller vers le Grand Centre, là où ces humains se seraient réfugiés. Mais le comte du castel de Luprat, tout proche, a envoyé trois hurles s'emparer du vieux sorcier. Les soldats à tête de loup vont prendre la vie du vieil homme, et en s'approchant de Véhir, ils vont découvrir la puissance de son épée. Pour le jeune grogne sur le chemin de l'Humpur, les difficultés ne font que commencer...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pas facile du tout de transcrire en 48 pages un univers complexe et fourmillant de détails, regroupant des créatures humaines aux têtes animales au cœur d'un monde futuriste retourné dans une forme de moyen âge. Le récit de Pierre Bordage mériterait de longues séquences de mise en place pour mettre en valeur le foisonnement de sa création. Des séquences quotidiennes qui nous immergeraient dans ce futur où les créatures d'apparences humaines se rapprochent de l'animal, auquel ils commencent à ressembler physiquement. L'auteur de SF, qui scénarise lui-même l'adaptation de son roman, a semble-t-il choisi de faire tenir la première moitié de son histoire en un seul album, ce qui en rend la lecture plutôt frustrante. Les évènements s'enchaînent très vite, trop vite pour qu'on réalise ce qui est en train d'arriver à Véhir. La langue particulière des personnages de l'album, sorte de français médiéval aux expressions désuètes, est de son côté envahissante, forçant le lecteur à une gymnastique de compréhension qui l'empêche concrètement d'oublier qu'il est en train de lire. La version roman des Fables de l'Humpur (comprendre « homme pur »), qui insère ces dialogues au milieu de pages narratives en français « normal », est forcément plus équilibrée. Bordage considère visiblement que les décors des planches dessinées suffisent pour remplacer les descriptions des pages d'un livre, ce qui donne des enchaînements complexes, des cases où il se passe des choses dont l'importance est difficile à mesurer. Le dessinateur Olivier Roman se bat avec ces contraintes, sans toujours parvenir à nous tirer d'affaire, même s'il livre de très belles images de ce monde imaginaire. Il résulte de tout cela une entrée en matière foisonnante, mais qui manque de l'expérience d'un gourou raconteur d'histoires en BD. Une preuve évidente que la technique narrative en BD est un art à part entière. Une quête initiatique pour Pierre Bordage, en quelque sorte...

voir la fiche officielle ISBN 9782302028043