parution 26 août 2009  éditeur Soleil  collection Soleil Celtic
 Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Fantastique - Etrange

Hannibal Meriadec et les larmes d'Odin T1

L’Ordre des cendres

Convoitant 7 diamants légendaires, Hannibal Meriadec doit en retrouver l’emplacement secret. Le Manuscrit de Karlsen, mis en lieu sûr par un de ses lieutenants, pourrait l’y aider. 10 ans avant Le Sang du Dragon et déjà aussi captivant…


 Hannibal Meriadec et les larmes d'Odin T1 : L’Ordre des cendres (0), bd chez Soleil de Istin, Crety, Cordurié
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Soleil édition 2009

L'histoire :

1696… Kyle Macstone a la tête sur le billot. Le forban s’est amusé à tâter du jupon, du beau linge : ni plus ni moins que mettre dans sa couche la Comtesse de Montfortin. Le cocu veut sa tête et doublement : Macstone fait partie de l’équipage d’Hannibal Meriadec, un célèbre pirate, ennemi juré du Roi Louis. Seulement voilà : le destin, ou plutôt le capitaine du Mac Lir, en a décidé autrement : avec ruse et renforts d’explosions, il libère son marin. De retour à bord, dans le confort de sa cabine et malgré la présence de sa douce épouse Sélina, Meriadec est soucieux. Il vient en effet de recevoir un message d’Eric Forbin, un homme à qui il avait confié le soin de retrouver le Manuscrit de Karlsen. Ce document relate le périple d’un des ancêtres du capitaine qui était parvenu à localiser les Larmes d’Odin : 7 énormes diamants tombés des yeux du père des Dieux à la mort de sa fille. C’est une fortune colossale à portée de pirates. A moins que ce manipulateur d’Hannibal n’ait d’autres projets, prenant peut-être racine 5 ans auparavant, à Essaouira… Pour l’heure, il lui faut le Manuscrit. Mais notre homme n’est pas le seul à être intéressé : un ordre séculaire veut également mettre la main sur le trésor. Cet Ordre des Cendres est plus que déterminé : Forbin vient en effet d’y laisser sa vie et n’a pu éviter de mettre ses bourreaux sur les traces de notre boucanier…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Aiguisées par les 3 premiers volumes du Sang du Dragon, nos papilles ne s’attendaient cependant pas à recevoir une double ration en cette rentrée 2009. Jean-Luc Istin tente vraisemblablement de décrocher le titre laissé vaquant de « Monsieur Plus ». Il offre en effet, en même temps que la sortie du 4e chapitre de la série originelle, une préquelle se hissant aussitôt sans complexe au niveau de son ainée. On retrouve avec bonheur notre pirate préféré, qui manie déjà avec brio, quelques 10 années auparavant, mousquet, sabre, légende et sorcellerie. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le barbu ne nous fait pas perdre notre temps : sauvetage éclair, combats sanglants, chasse au trésor (pour le coté récit de piraterie) ; mystère, légende, sorcières inquiétantes et moult bizarreries (pour la facette fantastique). Le séquençage scénaristique installe avec facilité et fluidité plusieurs intrigues qui, outre la quête centrale (le manuscrit pour retrouver les 7 diamants légendaires), font jouer nos nerfs impatients d’en découvrir le fin mot. On attend en particulier que se lève le mystère qui entoure Sélina, l’épouse d’Hannibal (une piste est d’ailleurs habilement semée dans le tout frais opus du Sang du Dragon…). Confié à Stéphane Créty, le dessin enrobe très convenablement notre gourmandise, en particulier grâce au brio de ses perspectives et la qualité des mouvements. Il est en outre parfaitement raccord avec celui de l’autre série. L’aspect un peu caricatural de certains personnages ne dénature même pas le propos… Rassurez-vous : nul besoin d’avoir lu le Sang du Dragon, vous comprendrez tout. En revanche, ceux qui déjà connaissent, ne devront pas manquer ce petit plus captivant…

voir la fiche officielle ISBN 9782302006423